20 novembre 2008 / 10:12 / dans 9 ans

LEAD 1 Ahold - Le rex du T3, en hausse de 11%, bat le consensus

* Ebit de 262 millions d‘euros au T3, en hausse de 11%. Le consensus était de 250,6 millions.

* Ahold confirme sa prévision de marge pour 2008.

* Il dit surveiller de près l’évolution du comportement des consommateurs.

* L‘action prend plus de 7%.

AMSTERDAM, 20 novembre (Reuters) - Le groupe néerlandais de grande distribution Ahold AHLN.AS a publié jeudi un bénéfice d‘exploitation trimestriel en hausse de 11%, supérieur aux attentes, et réaffirmé sa prévision de marge d‘exploitation pour l‘ensemble de cette année.

Vers 10h00 GMT, l‘action bondit de 7,4% à 8,59 euros.

Au troisième trimestre, Ahold a dégagé un bénéfice avant impôt et charges financières (Ebit) de 262 millions d‘euros alors que 10 analystes financiers interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un résultat de 250,6 millions, leurs estimations s’échelonnant entre 232 et 265 millions.

“Les investissements réalisés ces dernières années ont renforcé la position concurrentielle de l‘ensemble de nos enseignes, mais nous restons vigilants et nous répondrons aux évolutions du comportement des consommateurs et des concurrents”, déclare le directeur général, John Rishton, dans un communiqué.

Le bénéfice net trimestriel est revenu à 195 millions, contre 188 millions attendus par le marché. Le résultat de l‘an dernier incluait la contribution de Schuitema SUTN.AS, cédé depuis.

Ahold confirme viser une marge d‘exploitation courante de 4,8% à 5,3% dans ses activités de distribution de détail.

Propriétaire de la première chaîne de supermarchés des Pays-Bas, Albert Heijn, Ahold réalise plus de la moitié de son chiffre d‘affaires aux Etats-Unis. Il avait publié le mois dernier un chiffre d‘affaires trimestriel situé dans le haut de la fourchette des estimations, grâce notamment aux effets de la modernisation de ses magasins américains.

CHASSE AUX BONNES AFFAIRES AUX USA

Comme ses concurrents locaux Wal-Mart Stores (WMT.N) et Kroger (KR.N), Ahold a aussi bénéficié de l’évolution des habitudes de consommation des Américains dans le contexte du ralentissement économique, ceux-ci recherchant toujours plus les meilleurs prix, ce qui profite aux enseignes discount. “Je m‘attendais à ce que les résultats se redressent d‘ici un ou deux trimestres, mais pas au troisième, c‘est donc encourageant et de bon augure pour le début de l‘année prochaine”, commente Richard Withagen, analyste chez SNS Securities. Selon lui, malgré le ralentissement américain, Ahold devrait réussir à faire croître son bénéfice aux États-Unis en 2009.

La refonte des magasins américains du groupe a pesé sur les marges au cours des derniers trimestres, mais Ahold a souligné jeudi que la marge opérationnelle de l‘activité de détail s’était améliorée à 4,9% sur les trois mois écoulés, contre 4,8% un an plus tôt, ce qui lui permet de maintenir son objectif annuel en la matière.

Le grand concurrent néerlandais d‘Ahold, Super de Boer SDB.AS, détenu en majorité par Casino (CASP.PA), a fait état quant à lui le mois dernier d‘une doublement du taux de croissance de son chiffre d‘affaires au troisième trimestre à 4,1%, grâce notamment à la hausse des prix de l‘alimentation.

L‘action Ahold se négocie à 12,5 fois la prévision de BPA pour 2009, contre un PER de 15,3 pour le géant américain Wal-mart, de 14,1 pour Kroger et de 11,3 pour Carrefour (CARR.PA), selon des données Reuters. /MA/GG

Aaron Gray-Block, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below