Accor décale d'un an son plan d'ouvertures de chambres

lundi 20 octobre 2008 08h55
 

PARIS, 20 octobre (Reuters) - Accor (ACCP.PA: Cotation) a annoncé lundi le décalage d'un an de son plan d'ouverture de chambres et la réduction de ses investissements de rénovation.

Ainsi, un plan d'ouvertures de 200.000 chambres, prévu en 2010 ne devrait être réalisé qu'en 2011, précise le groupe hôtelier qui souhaite ouvrir 40.000 chambres par an une fois la vitesse de croisière atteinte en 2010.

Dans ce cadre, la part investie par Accor sera de 400 millions par an sur un montant total de quatre milliards d'euros. Sur ces 400 millions d'euros, 80% seront investis dans l'hôtellerie économique et très économique dans le monde, ajoute dans un communiqué le groupe hôtelier, qui ouvre le même jour des journées investisseurs au Brésil.

Accor a en outre décidé de réduire de 100 millions d'euros ses investissements de rénovation dans l'hôtellerie, soit un niveau de 415 millions d'euros par an.

Le groupe, dont l'activité a nettement ralenti au troisième trimestre ce qui l'a conduit à un avertissement sur les résultats 2008, a vu son titre reculer de plus de 7% vendredi (-47% depuis début 2008).

Accor a abaissé son résultat avant impôts et éléments non récurrents 2008, de 910-930 millions d'euros à 870-890 millions, pour tenir compte de l'accélération du ralentissement économique et a annoncé une année 2009 difficile.

Le groupe met en avant sa "forte solidité financière avec 1,4 milliard d'euros de lignes de crédit confirmées non utilisées" et souligne qu'aucun remboursement majeur de sa dette n'est prévu avant 2012.

Pour faire face à la crise, Accor a engagé un plan de réduction des coûts de 75 millions d'euros, dont 50 millions d'euros attendus en 2009.

Le groupe de dit "déterminé à finaliser son programme de cessions d'actifs immobiliers hôteliers" malgré le resserrement des conditions de crédit. Il précise qu'environ 600 hôtels ont été identifiés afin d'être restructurés.

(Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot)