November 19, 2008 / 6:31 PM / in 9 years

WPP voit 2009 "très dure" mais ne prévoit pas de recul du marché

4 MINUTES DE LECTURE

par Dominique Vidalon

BARCELONE 19 novembre (Reuters) - Le directeur général de WPP Group (WPP.L), le numéro deux mondial de la publicité, a déclaré mercredi s'attendre à ce que 2009 soit une année difficile, tout en indiquant que le mois d'octobre n'avait pas été "notablement différent" des précédents en terme d'activité.

"L'activité ne s'est pas effondrée contrairement à ce que certains avaient prédit", a dit Martin Sorrell lors d'une conférence sur la haute technologie, les médias et les télécommunications organisée par Morgan Stanley à Barcelone.

Il a ajouté que 2009 devrait être une année "très dure" mais qu'il serait "surpris" si les budgets publicitaires diminuaient. Il s'est refusé à donner des prévisions pour le quatrième trimestre, en notant qu'il était "difficile pour les clients d'annuler à cette période l'année" et que "procéder à des changements à court terme au sein des plans médias est assez difficile".

"Attendons de voir comment se déroulera le quatrième trimestre", a-t-il conclu.

Il n'a pas non plus présenté de prévisions détaillées pour 2009, expliquant que son groupe était en train de préparer ses prévisions.

"Je trouve les commentaires de certains analystes extrêmement pessimistes", a-t-il dit, ajoutant s'en tenir à ce qu'il avait dit lors de la publication des résultats du troisième trimestre, à savoir: "Je serais surpris si les budgets évoluaient négativement".

"2009 sera une année très difficile pour le monde réel mais les marchés financières vont commencer à se redresser en milieu d'année et on assistera à une certaine reprise en 2010", a-t-il expliqué.

L'objectif De Marge 2008 Reste Valable

De retour de Washington, il a aussi dit s'attendre à ce que la nouvelle administration américaine mette en oeuvre un plan d'aide au secteur automobile au début de l'an prochain.

Ce secteur représente environ 10% de l'activité de WPP et des constructeurs tels que Ford et Volkswagen figurent parmi ses principaux clients.

Il a estimé que la croissance devrait, l'an prochain, se trouver dans les nouveaux médias et les pays émergents comme l'Inde, la Chine ou le Brésil.

"Nous devrons investir sur ces marchés et réduire les effectifs sur des marchés plus mûrs (...) le facteur décisif pour nous, c'est d'équilibrer la croissance du chiffre d'affaies et celles des coûts en termes d'effectifs", a-t-il dit.

WPP, propriétaire entre autres des agences Ogilvy & Mather et Young and Rubicam, est numéro deux mondial du secteur derrière Omnicom (OMC.N).

Sorrell a répété, comme il l'avait dit récemment, que son groupe s'efforçait toujours d'atteindre l'objectif de marge qu'il s'est fixé pour cette année, à savoir 15,5% contre 15,0% en 2007.

Plusieurs grands acteurs du marché de la publicité, comme Publicis (PUBP.PA), Interpublic Group (IPG.N) et Aegis AEGS.L ont émis récemment des avertissements sur les risques de ralentissement du secteur liés à la crise financière et à ses répercussions économiques.

Certains analystes spécialisés prévoient une baisse du marché publicitaire mondial en 2009. /MA

Version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below