Honda brandit la menace de la délocalisation face au yen fort

vendredi 19 décembre 2008 10h56
 

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 19 décembre (Reuters) - Honda devra délocaliser si le dollar reste en dessous des 100 yens car il devra revoir de fond en comble sa gestion, basée sur une hypothèse jusqu'alors jugée prudente d'un dollar à 100 yens, a dit vendredi le directeur général Takeo Fukui.

"Si le gouvernement dit qu'il n'en a rien à faire des exportateurs, nous en prendront acte et agirons en conséquence", a dit Fukui à quelques journalistes.

Le deuxième constructeur automobile nippon a réduit cette semaine des deux tiers sa projection de bénéfice d'exploitation à 180 milliards de yens (1,44 milliard d'euros) sur l'exercice 2008-2009 clos le 31 mars prochain, en raison d'une perte sur les changes estimée au double de ce montant.

"Si nous sommes à moins de 100 yens, il faudra tout simplement transférer plus de production à l'étranger, réduire l'intérim et même licencier", a-t-il ajouté.

"Au-delà, on pourrait importer plus d'automobiles au Japon, déplacer des sites de recherche-développement à l'étranger et, dans le cas le plus extrême, déplacer notre siège social hors du pays. Cela créerait rien moins qu'un trou dans l'industrie japonaise".

La Banque du Japon, priée instamment de mettre un terme à l'ascension du yen et d'aider le pays à sortir de la récession, a abaissé son taux d'intervention à 0,10% vendredi, mais sans causer trop d'effet sur la parité dollar/yen JPY=. [ID:nLJ662843]

Honda fonde maintenant ses prévisions pour le second semestre de l'exercice sur une parité dollar/yen de 95 mais Fukui a précisé que les projections pour le dernier trimestre (janvier-mars) intégrait l'hypothèse sans grand risque d'une parité autour de 90 yens.

Fukui a également dit que Honda était résolu à atteindre ses nouveaux objectifs de résultats après avoir émis mercredi son troisième avertissement depuis le début de l'année. Honda anticipe à présent un bénéfice d'exploitation 2008/2009 de 180 milliards de yens (1,4 milliard d'euros) contre 550 milliards précédemment projetés.

Fukui pense également que l'objectif annuel de vente de 200.000 unités de sa nouvelle automobile hybride Insight risque d'être difficile à atteindre lorsqu'elle sera mise en vente en Amérique du Nord, en Europe et au Japon au printemps prochain. /WYE

(Version française Wilfrid Exbrayat)