March 19, 2009 / 6:46 AM / 8 years ago

LEAD 3 Iliad -Bond du net pour 09, free cash flow E1 md en 09-11

6 MINUTES DE LECTURE

* Iliad - Ebitda 2008 conforme aux attentes

* "Très forte augmentation" du résultat net prévue pour 2009

* Ebitda d'Alice prévu à l'équilibre à la fin du T2 2009

par Cyril Altmeyer

PARIS, 19 mars (Reuters) - Iliad (ILD.PA) a annoncé jeudi s'attendre à une "très forte augmentation" de son résultat net en 2009 et à un free cash flow de plus d'un milliard d'euros pour la période 2009-2011.

La maison mère du fournisseur d'accès à internet Free, qui versera un dividende de 0,34 euro au titre de 2008 contre 0,31 euro pour 2007, voit cependant son titre chuter de 5,77% à 64,17 euros, vers 14h15. Il reste en hausse de 4% depuis le début de l'année.

"Le titre subit des prises de bénéfices, comme c'est souvent le cas lors de la publication des résultats d'Iliad, et peut-être aussi une pointe de déception sur la non diminution des investissements prévus dans la fibre, alors que le groupe s'oriente vers une réduction de ses coûts, notamment grâce à l'accès aux fourreaux de France Telecom FTE.PA", a déclaré Nicolas Didio, analyste chez Exane BNP Paribas, soulignant que les résultats et perspectives étaient positifs.

Iliad a vu son résultat net chuter de 33,2% à 100,4 millions d'euros en 2008 sous l'effet de l'intégration du fournisseur d'accès à internet Alice racheté à Telecom Italia (TLIT.MI). En excluant Alice, son résultat net progresse cependant de 44,3% à 216,7 millions d'euros en 2008.

Le groupe a enregistré une croissance de 18,3% de son Ebitda à 524,7 millions d'euros, conforme aux attentes en intégrant Alice, tandis que sa marge a baissé de 3,1 points à 33,5%, après un impact de 14,4 millions d'euros lié à la consolidation d'Alice qui pâtit d'un faible taux de dégroupage et de coûts fixes élevés.

"La très forte hausse du résultat net en 2009 tiendra essentiellement à la hausse de l'activité et au retour à l'équilibre d'Alice", a expliqué le directeur financier Thomas Reynaud lors d'une conférence de presse.

Pas Du Tout D'impact De La Crise

Le groupe, qui a dit ne pas "du tout" ressentir l'effet de la crise, prévoit pour Alice un Ebitda à l'équilibre "à la fin du deuxième trimestre 2009", puis un Ebitda de 90 millions d'euros en base annuelle à partir du second semestre 2010.

L'acquisition d'Alice a aidé Iliad à recruter 1,3 million d'abonnés à l'ADSL en 2008, portant le total à 4,2 millions fin décembre, contre 3,9 millions pour SFR (groupe Vivendi (VIV.PA)) et 8,3 millions pour le leader Orange FTE.PA.

Le chiffre d'affaires consolidé du groupe, qui vise cinq millions d'abonnés en 2011, a progressé de 29,1% à 1.565 millions d'euros en 2008, donnant un rythme de 18,3% hors Alice.

Iliad a dégagé un free cash flow des activités ADSL de la marque Free de 210 millions d'euros en 2008 - dont 65 millions d'euros lui ont permis de financer ses investissements dans la fibre optique - et vise une progression à 300 millions en 2009 en excluant Alice.

Iliad, dont la dette financière nette est passée de 121 millions d'euros en 2007 à 882 millions à la suite de l'acquisition d'Alice, a avancé à fin 2009 au lieu de fin 2010 son objectif de ratio dette nette/Ebitda à 1 - contre 1,7 fin 2008.

Le groupe a confirmé son intention d'investir un milliard d'euros dans la fibre optique et autant dans la téléphonie mobile.

Dans la fibre optique, Iliad compte couvrir 70% de Paris au second semestre 2009 et quatre millions de foyers en 2012.

Dans la téléphonie mobile, le groupe est candidat au lot de fréquences de troisième génération (3G) de deux fois 5 MegaHertz réservé à un nouvel entrant, pour un prix d'environ 210 millions d'euros.

"Naturellement ce sera une couverture nationale. Un niveau significatif de réseaux sont déjà ouverts dans le monde avec uniquement cinq MegaHertz, ce qui nous confirme qu'on peut servir sans aucun problème plus de dix millions d'abonnés", a souligné le directeur général d'Iliad Maxime Lombardini.

Les dossiers doivent être déposés d'ici le 30 juin. Iliad, candidat malheureux au premier appel d'offres pour une quatrième licence 3G lancé en 2007, apparaît largement favori.

Xaviel Niel, fondateur du groupe, a dit avoir été "beaucoup approché" en vue d'un partenariat. "Notre préférence est d'aller chercher notre licence mobile seule", a-t-il cependant précisé.

Edité par Pascale Denis et Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below