MUFG - Perte annuelle de 257 mds de yens, rebond en vue

mardi 19 mai 2009 10h12
 

TOKYO, 19 mai (Reuters) - Mitsubishi UFJ Financial Group (8306.T: Cotation), la première banque japonaise, a fait état mardi d'une perte annuelle de 257,95 milliards de yens (1,96 milliard d'euros), la première depuis sa création par fusion il y a quatre ans, mais a dit s'attendre à un rebond.

La perte publiée au titre de l'exercice clos le 31 mars dernier est à comparer à un bénéfice de 636,6 milliards de yens un an plus tôt.

Mitsubishi UFJ, qui a déboursé neuf milliards de dollars l'an dernier pour prendre 21% du capital de la banque d'investissement américaine Morgan Stanley (MS.N: Cotation) prévoit pour l'exercice en cours un bénéfice net de 300 milliards de yens, conforme au consensus Thomson Reuters (291,4 milliards sur la base de 15 estimations).

Les trois principales banques du Japon ont perdu au total 1.200 milliards de yens sur l'exercice 2008-2009 en raison de la crise du crédit et de la dépréciation de leurs investissements.

Le numéro deux du secteur, Mizuho Financial Group (8411.T: Cotation), a publié la semaine dernière une perte de 588,8 milliards de yens et annoncé qu'il pourrait lever jusqu'à 800 milliards de yens de capitaux frais. Le numéro trois, Sumitomo Mitsui Financial Group (8316.T: Cotation) a perdu pour sa part 373,5 milliards.

A la Bourse de Tokyo, l'action MUFG a gagné 14% depuis le début de l'année alors que Mizuho a cédé 10% et que Sumitomo Mitsui a abandonné 2,7%.

(David Dolan, version française Marc Angrand)