MAN prévoit une croissance solide de sa division moteurs diesel

jeudi 19 février 2009 10h39
 

FRANCFORT, 19 février (Reuters) - Le conglomérat industriel allemand MAN (MANG.DE: Cotation) a dit jeudi s'attendre à un recul du chiffre d'affaires du groupe en 2009 mais sa division de moteurs diesel devrait afficher des résultats solides en dépit du ralentissement économique mondial.

Il a publié un bénéfice d'exploitation en hausse de 11% sur l'ensemble de l'année 2008 à 1,73 milliard d'euros, le meilleur résultat du groupe depuis sa création il y a 250 ans, conforme aux attentes du marché.

Les 15 analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un bénéfice d'exploitation de 1,74 milliard.

Mercredi, MAN avait déclaré que son conseil de surveillance avait prolongé les contrats de ses deux principaux dirigeants, le président du directoire Hakan Samuelsson et le dirigeant de la division véhicules utilitaires. Le conseil va par ailleurs proposer de réduire le dividende à 2,00 euros contre 3,15 euros l'année précédente, a-t-il précisé.

MAN a racheté la filiale brésilienne de poids-lourds de Volkswagen (VOWG.DE: Cotation), son plus gros actionnaire, et le marché s'attend à ce qu'il scelle une alliance avec Scania SVCb.ST.

Son concurrent suédois est contrôlé par VW, qui détient 72% de droits de vote, lui-même détenu par Porsche et les familles Piech par le biais de la holding Porsche SE automobile Holding (PSHG_p.DE: Cotation).

Scania a publié ce mois-ci une baisse plus importante que prévu de ses bénéfices trimestriels avant impôts et Volvo (VOLVb.ST: Cotation) a publié une perte d'un milliard de couronnes (143 millions d'euros) alors que le marché prévoyait une bénéfice de 475 millions.

Aucun des deux n'a publié de prévisions mais Volvo a toutefois dit s'attendre à un recul en volumes des ventes de camions en Europe, le principal marché de MAN. Il table sur des ventes comprises entre 180.000 et 200.000 unités cette année contre plus de 300.000 l'année précédente.

(Christiaan Hetzner et Marilyn Gerlach, version française Gwénaelle Barzic)