19 mars 2009 / 09:01 / il y a 8 ans

Aegis confiant pour 2009, une fusion pas évoquée avec Havas

* prévoit d'au moins maintenir sa part de marché en 2009

* n'a pas évoqué de fusion avec Havas

* va réduire ses effectifs de 5%

par Georgina Prodhan

LONDRES, 19 mars (Reuters) - Le groupe publicitaire britannique Aegis AEGS.L entend défendre ses parts de marchés en 2009 et n'a pas évoqué une possible fusion avec son concurrent français Havas EURC.PA, a déclaré jeudi son président.

John Napier, également directeur général par intérim, estime que le groupe peut maintenir ses résultats en 2009 dans un marché plus restreint, après une croissance organique meilleure que prévue en 2008. Aegis va néanmoins mettre en oeuvre un plan de réduction des coûts prévoyant notamment de réduire les effectifs de 5%.

Le bénéfice d'exploitation à taux de change constants s'est accru de 10,7%, à 185,4 millions de livres (196,5 millions d'euros).

Les ventes ont crû de 4,6% et atteint 1,342 milliard de livres (1,422 milliard d'euros), un meilleur résultat que celui anticipé par un panel de 17 analystes interrogés par Reuters (1,29 milliard de livres).

Aegis a annoncé que son dividende annuel par action serait augmenté de 8,7% à 2,5 pence.

"Les résultats sont globalement bons alors que les conditions du marché sont de plus en plus difficiles", souligne dans un communiqué le président John Napier, également directeur général par intérim.

"Nous avons programmé et entrepris une action résolue en vue d'améliorer notre efficacité et de réduire nos coûts dans plus de quarante pays."

"Je pense que nous disposons de tous les leviers nécessaires pour affronter correctement les difficultés du marché", a-t-il par la suite déclaré à la presse. "Nous prévoyons toujours d'au moins maintenir notre part de marché."

Vers 9h50, le titre Aegis était en baisse de 0,66%, à 74,75 pence, alors que l'indice des valeurs européennes des médias .SXMP était en légère hausse de 0,22%.

Prié de dire si ses discussions avec l'homme d'affaires français Vincent Bolloré avaient porté sur une éventuelle fusion de son groupe avec Havas, Napier a répondu: "En ce qui concerne ces rumeurs au sujet de Havas, elles n'ont pas été évoquées dans les discussions entre M. Bolloré et moi-même".

Bolloré est à la fois le principal actionnaire d'Aegis et de Havas. Il a récemment indiqué à Reuters qu'il réfléchissait à l'avenir des deux groupes publicitaires, sans toutefois indiquer quel type d'action il envisageait.

Version française Gregory Schwartz, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below