LEAD1 Fiat - Un marché normal primordial pour les objectifs 2010

lundi 19 janvier 2009 16h55
 

TURIN, Italie, 19 janvier (Reuters) - Fiat FIA.MI ne pourra atteindre ses objectifs de 2010 que si le marché revient à la normale d'ici la fin de cette année, une hypothèse à laquelle le groupe industriel italien ne semble pas souscrire.

"Il ne faut pas s'attendre à des conditions d'activité 'normales' en 2009, surtout au premier semestre", lit-on dans une présentation à des investisseurs réalisée samedi par l'administrateur délégué Sergio Marchionne.

S'il y a un retour à la normale d'ici la fin de l'année, le "groupe confirme ses objectifs de 2010", lit-on par ailleurs sur la série de diapositives.

Ces objectifs ont été définis avant que ne s'amplifie la crise économique mondiale qui a notamment mis à mal les ventes d'automobiles. Marchionne avait établi les objectifs de 2010 en 2006, ayant l'ambition de reproduire la réussite de Toyota Motor (7203.T: Cotation) et de réaliser en particulier un quasi-doublement du bénéfice d'exploitation, à cinq milliards d'euros.

Les analystes ne croient pas que Fiat atteindra ses objectifs et Marchionne a déjà fait savoir que l'activité automobile du groupe devait trouver un associé pour survivre à la crise.

L'action Fiat perd 7,22% à 4,37 euros en fin de journée, au plus bas depuis avril 2005, tandis que dans le même temps l'indice DJ Stoxx de l'automobile européenne recule de 1,14%.

Toujours selon la même série de diapositives, Fiat a sabré sa prévision de vente en Chine en 2010, la ramenant de 300.000 à 50.000 véhicules.

Toutefois, est-il encore mentionné, cette révision ainsi que le report à 2011 du retour de la marque Alfa Romeo sur le marché américain ne remettent pas en cause la "substance" du plan 2007-2010 de Fiat.

"Il est difficile de parler de 2010 alors même qu'on n'a aucune visibilité pour 2009", note l'analyste Philippe Houchois d'UBS.   Suite...