Sanofi peu impacté par l'arrivée prochaine de copies d'Eloxatine

vendredi 19 juin 2009 12h45
 

Par Noëlle Mennella

PARIS, 19 juin (Reuters) - Sanofi-Aventis (SASY.PA: Cotation) résiste vendredi en Bourse malgré la décision d'un juge américain d'autoriser la vente des génériques de l'Eloxatine, l'anticancéreux du groupe pharmaceutique.

Les premières copies du produit devraient ainsi être proposées dans le courant de l'été, soit environ un an plus tôt que prévu.

Mais en rendant l'information publique, jeudi soir, le n°4 mondial du secteur a aussi affirmé qu'elle ne remettait pas en cause ses perspectives pour 2009.

Cette précision a rassuré les analystes, dont beaucoup avaient pris en compte dans leurs prévisions l'arrivée d'un générique d'Eloxatine entre 2010 et 2011.

A l'instar de Jean-Jacques Le Fur, d'Oddo Securities, des spécialistes du secteur estiment que la nouvelle ne change pas l'histoire d'un groupe dont l'action est portée depuis le début de l'année par la dynamique insufflée par son nouveau directeur général, Chris Viehbacher.

Vers 11h50, l'action Sanofi affichait un cours de 48,2 euros (+0,67%) tandis que l'indice sectoriel progressait de 1,3% et le CAC 40 de 1,33%. Depuis le début 2009, elle a regagné 5,51% après sa chute de 28% en 2008.

L'irruption prochaine de génériques d'Eloxatine a conduit Béatrice Muzard, analyste chez Natixis, a abaisser de 800 à 700 millions d'euros ses estimations de ventes du produit aux Etats Unis pour 2009 et de 340 à 190 millions pour 2010. Elles avaient totalisé 948 millions d'euros en 2008.

  Suite...