February 19, 2009 / 7:36 AM / 8 years ago

LEAD 2 PPR résiste en 2008 et poursuit ses réductions de coût

7 MINUTES DE LECTURE

PARIS, 18 février (Reuters) - PPR (PRTP.PA) a fait état jeudi de résultats 2008 conformes aux attentes grâce à la maîtrise de ses coûts et à un recul moindre que prévu de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre en dépit de la crise.

Le groupe de luxe et de distribution s'est refusé à toute prévision pour l'exercice 2009 mais a précisé que ses ventes en janvier avaient été supérieures à son objectif.

"En 2009, le groupe intensifiera ses plans d'action", a déclaré dans un communiqué le PD-G François-Henri Pinault au lendemain de l'annonce de la suppression de 1.200 postes dans deux des enseignes du pôle distribution du groupe, Conforama et la Fnac, destinés à améliorer leur rentabilité [ID:nLI256973].

"Toutes les activités, tous les métiers du groupe sont aujourd'hui focalisés sur l'adaptation de leur organisation au niveau d'activité induit par la crise", a-t-il ajouté lors d'une réunion avec la presse et les analystes.

"Tout ce qui concerne cessions et acquisitions ne sont absolument pas d'actualité cette année", a-t-il poursuivi.

Le résultat opérationnel courant du groupe est ressorti à 1.721 millions d'euros, en hausse de 5,4%, en ligne avec le consensus Reuters (1,7 milliard d'euros) et sa rentabilité en baisse de 0,1 point à 8,5% contre 8,6% en 2007.

Le résultat net part du groupe est quasi-stable à 924 millions d'euros (922 millions en 2007).

"Toutes nos branches ont engagé des programmes d'actions qui ont privilégié des gains rapides sur trois domaines prioritaires: la marge brute, la réduction des coûts et le cash flow libre", a dit Jean-François Palus, directeur financier.

Le chiffre d'affaires a totalisé 20.201 millions d'euros (consensus Reuters de 20,07 milliards), en hausse de 5,8% en données publiées, pour une croissance organique de 2,2%.

Sur le seul quatrième trimestre, les ventes en données comparables ont baissé de 1,5% alors que les analystes attendaient en moyenne un recul de 5,0%.

"La tendance sur les ventes au quatrième trimestre est moins mauvaise que redouté et les stocks sont maîtrisés", soulignent les analystes de Citigroup dans une note de recherche.

A 13h45, le titre PPR s'inscrit à 42,8 euros, en progression de 4,8%, signant une baisse de 8% depuis le début de l'année alors que l'indice Dow Jones .SXRP avance de 4,6% sur la même période.

Luxe Meilleur Qu'attendu

Le pôle luxe a vu ses ventes progresser de 0,2% sur les trois derniers mois de l'exercice 2008 et de 8,1% sur l'ensemble de l'année pour un résultat opérationnel courant de 731 millions d'euros, contre 669 millions en 2007.

"Toutes les marques du pôle luxe ont dégagé un résultat opérationnel positif en 2008", a souligné Jean-François Palus.

Les ventes de la seule marque Gucci, qui compte pour plus de 60% du chiffre d'affaires du pôle et 95% de son résultat opérationnel, ont accusé une baisse de 0,8% en données comparables au quatrième trimestre alors que les analystes attendaient en moyenne un recul de 3,4%.

Sur l'ensemble de l'exercice, les ventes de la marque Gucci s'inscrivent en hausse 4,2% en données comparables et le résultat opérationnel courant ressort à 625 millions d'euros contre 647 millions un an auparavant.

"Gucci Group ouvrira 22 magasins en 2009 essentiellement en Asie Pacifique hors Japon. Pour autant la marque Gucci va restreindre ses investissements d'ouverture de 13% et va réduire de 27% ses capex qui ne concernent pas les magasins et qui ne sont donc pas prioritaires cette année", a précisé François-Henri Pinault.

Dans la distribution, le chiffre d'affaires de la chaîne d'ameublement Conforama a chuté de 8,7% au quatrième trimestre et de 4,7% sur l'ensemble de l'année pour un résultat opérationnel courant de 118 millions d'euros (168 millions en 2007).

Redcats, le pôle de vente à distance incluant La Redoute, accuse une baisse de ses ventes de 7,8% en données comparables au quatrième trimestre et de 5,5% sur l'exercice pour un résultat opérationnel courant de 114 millions d'euros (187 millions en 2007).

Pour la Fnac, les facturations en données comparables reculent de 1,3% au quatrième trimestre et sont stables sur l'ensemble de l'année pour un résultat opérationnel courant de 186 millions d'euros (199 millions en 2007).

Les ventes de Puma (PUMG.DE), dont PPR détient près de 70%, ont augmenté de 7,4% en données comparables sur les trois derniers mois de 2008 et de 8,5% sur l'année, pour un résultat opérationnel de 350 millions d'euros.

CFAO, regroupant les activités de distribution automobile et pharmaceutique en Afrique, a pour sa part vu ses ventes progresser de 8,6% au quatrième trimestre de 13,6% sur l'ensemble de l'année pour un résultat opérationnel de 277 millions d'euros (232 millions en 2007).

"Aucun Risque De Liquidite"

Très attendu sur l'évolution de sa dette, PPR a indiqué que son endettement net était de 5,51 milliards d'euros à fin 2008 contre 6,121 milliards un an auparavant.

"PPR n'est exposé à aucun risque de liquidité. Au 31 décembre 2008 nous disposions d'une trésorerie de 1,1 milliard d'euros auxquels s'ajoutait un solde de 5 milliards d'euros de lignes de crédit confirmées", a précisé Jean-François Palus.

"Ces liquidités disponibles couvrent plus de trois fois les besoins nets de refinancement en 2009 et il n'y a pas d'échéance de refinancement significative en 2010", a-t-il ajouté.

PPR proposera le versement d'un dividende de 3,30 euros par action au titre de l'exercice 2008, en baisse de 4,3% par rapport à celui de l'exercice précédent.

Marc Joanny, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below