November 18, 2008 / 3:19 PM / 9 years ago

Renault compte sur un bond de ses ventes pour réduire ses stocks

4 MINUTES DE LECTURE

par Helen Massy-Beresford

CLEON (Seine-Maritime), 18 novembre (Reuters) - Renault (RENA.PA) compte sur une forte hausse de ses ventes pour diminuer ses stocks, puisqu'il dispose de peu de marge de manoeuvre pour réduire sa production, a déclaré mardi Michel Gornet, directeur général adjoint du groupe.

Le deuxième constructeur automobile français, cinquième en Europe en termes de chiffre d'affaires, est confronté, comme ses concurrents, à la baisse de ses ventes sur les principaux marchés sous l'effet de la crise du crédit.

Renault a annoncé vendredi dernier que la forte baisse du marché automobile le poussait à réduire sa production en France et en Europe pour retrouver fin 2008 des stocks comparables à ceux de fin 2007. [ID:nLE90801]

"Pour vraiment réduire nos stocks il faut agir sur le côté ventes", a déclaré Michel Gornet, responsable des fabrications et de la logistique du groupe. "Bientot on va arriver à un stade où de toute facon je ne pourrai pas produire moins".

Il s'exprimait lors du lancement à l'usine de Cléon du moteur diesel V6 dCi dans le cadre d'un accord avec Nissan Motor (7201.T), dont Renault détient 44%, et qui équipe la nouvelle Laguna Coupé.

Il a dit que certaines usines - dont celle de Curitiba au Brésil - fermeraient pendant la plus grande partie du mois de décembre. La fermeture de neuf usines françaises a été programmée pendant les vacances de la Toussaint, dont celle de Cléon du 27 au 31 octobre.

L'action Renault perd 0,8% à 17,81 euros vers 16 heures, après avoir touché à 17,1550 euros son plus bas niveau depuis début 1997, moins d'un an après sa privatisation.

Chute Des Ventes

Le groupe a fait état vendredi d'une chute de 14,1% de ses ventes mondiales en octobre, avec un recul de 16% en Europe, tandis que les principaux marchés émergents sur lesquels le groupe est présent (Russie, Brésil, Roumanie, Turquie) "ont décroché brutalement".

Patrick Pélata, directeur général du groupe, a dit dans en entretien publié lundi par le Parisien/Aujourd'hui en France qu'il prévoyait une chute de 20% du marché automobile européen en 2009, alors que la croissance marquera un coup d'arrêt dans les pays émergents.

Ebranlé par le ralentissement économique, Renault avait publié le 23 octobre un chiffre d'affaires en baisse de 2,2% au troisième trimestre et annoncé que sa marge opérationnelle 2008 ne se situerait qu'entre 2,5 et 3%, alors qu'il visait 4,5% en début d'année. Pour s'adapter à la conjoncture, le constructeur a dit vouloir réduire sa production en Europe de 20% au quatrième trimestre.

Renault a annoncé fin septembre son intention de supprimer 6.000 postes en Europe dont 4.000 en France dans le cadre d'un plan de départs volontaires, parmi lesquels 1.000 sur le seul site de Sandouville (Seine-Maritime). Cléon fait également partie de sept sites concernés en France.

La CGT-métallurgie et sept syndicats CGT d'usines Renault ont assigné le 7 novembre la direction en justice afin d'obtenir l'annulation du plan. Le jugement sera rendu le 12 décembre. /CA

Avec la contribution de Cyril Altmeyer. Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below