19 février 2009 / 06:41 / dans 9 ans

LEAD 4 TF1 s'attend à une baisse de 9% de son C.A. en 2009

* TF1 prévoit une baisse de 9% de son CA en 2009

* Recettes pub en baisse de 4,1% en 2008, conformes aux attentes

* Dividende réduit à 0,47 euro contre 0,85 en 2007

par Cyril Altmeyer

PARIS, 19 février (Reuters) - TF1 (TFFP.PA) a annoncé jeudi envisager une baisse de 9% de son chiffre d‘affaires consolidé en 2009, trois fois plus marquée que les attentes moyennes des analystes, entraînant une chute du titre.

Le groupe de télévision, filiale à 43% de Bouygues (BOUY.PA), qui propose un dividende réduit à 0,47 euro par action pour 2008 contre 0,85 euro l‘année précédente, a enregistré un recul de 4,1% des recettes publicitaires de la chaîne TF1, conforme aux anticipations des analystes.

L‘action, un instant suspendue en ouverture sur une chute de 18% à 6,35 euros, perd 11,61% à 6,85 euros vers 11h30, entraînant dans son sillage M6 (MMTP.PA), en recul de 5,9% à la même heure. TF1 a perdu 34% depuis le début de l‘année, contre -25% pour M6.

CM-CIC pointe dans une note “des résultats inférieurs aux attentes et un message très mauvais sur l‘activité en 2009”. “Cette forte baisse de chiffre d‘affaires aura un impact lourd sur la marge, dans un business-model de coûts fixes, et en dépit des efforts de réduction de ces coûts”, ajoute l‘intermédiaire.

Le groupe a annoncé un plan de réduction de coûts de 60 millions d‘euros en 2009, soit deux fois plus qu‘en 2008.

Le PDG Nonce Paolini a déclaré lors d‘une conférence de presse qu‘il était “probable” que le coût de grille diminue en 2009, avec la négociation à la baisse avec les producteurs des prix des programmes de flux (émissions de plateau) et un recours accru aux rediffusions. En 2008, le coût de la grille a progressé de 0,8% à 1.032 millions d‘euros, en ligne avec l‘objectif du groupe d‘une croissance inférieure à 2%.

Le résultat opérationnel a chuté de 42,0% à 177 millions d‘euros, en deçà du consensus Reuters Estimates qui prévoyait 192 millions.

Le chiffre d‘affaires ressort à 2.595 millions d‘euros, à comparer à un consensus de 2.604 millions. TF1 avait abaissé en novembre de -3% à -6% sa prévision d’évolution du chiffre d‘affaires consolidé, contre +2,4% prévu début 2008.

“Ce n‘est qu‘une hypothèse de travail”, a souligné Nonce Paolini au sujet de l’évaluation fournie pour 2009. “Ce groupe a beaucoup d‘avenir devant lui... une fois la crise passée”.

Le groupe a pâti d‘une baisse des revenus de ses autres activités - comme le téléachat, TF1 Vidéo - encore plus marquée que celle de ses recettes publicitaires, avec des reculs de 7,1% sur l‘année et de 8,1% sur le seul quatrième trimestre.

Il dit avoir souffert du ralentissement de la consommation des ménages et d‘un comparatif défavorable avec 2007 qui avait bénéficié des recettes tirées du film à succès “La Môme”.

Son concurrent M6 a accusé une baisse de 2,6% des recettes publicitaires de sa chaîne phare mais maintenu son chiffre d‘affaires consolidé grâce aux recettes générées par ses chaînes de la télévision numérique terrestre (TNT), comme W9.

ACCÉLÉRATION DU RECUL DU CA PUB AU T4

La chaîne TF1 a enregistré des recettes publicitaires de 1.647 millions d‘euros sur 2008, avec une baisse plus marquée de 6,1% sur le seul quatrième trimestre à 459 millions.

“En termes de recettes publicitaires, le début d‘année est mauvais”, a déclaré Nonce Paolini, faisant état d‘un excès d‘offre d’écrans et de pressions sur les tarifs.

Il ne s‘est pas risqué à fournir des perspectives de recettes publicitaires pour 2009 qui s‘annonce comme une année particulièrement difficile pour les chaînes historiques privées malgré la suppression de la publicité sur France Télévisions après 20 heures depuis le 5 janvier.

Selon l‘institut Yacast, les recettes publicitaires de TF1 ont chuté de 19% entre le 5 janvier et le 15 février, alors que le repli n‘a été que de 5% pour M6.

MPG (Havas Media) estime que les investissements nets devraient baisser de 5,4% dans la télévision au premier trimestre, dans un marché publicitaire global en recul de 6,9%.

Le coût de l‘endettement financier net de TF1 a augmenté de 4,8% à 22,4 millions sous l‘effet d‘une hausse de l‘endettement moyen sur 12 mois consécutive à une prise de participation de 33,5% dans le groupe AB en avril 2007.

Nonce Paolini n‘a pas souhaité s‘exprimer sur un éventuel rachat total ou partiel d‘AB - qui détient, comme TF1, 40% de TMC - et a précisé que les discussions avec des repreneurs potentiels de TF1 International (droits audiovisuels) n‘avaient pas abouti.

Le groupe, qui affiche des capitaux propres de 1.377 millions d‘euros au 31 décembre 2008, rappelle que son option de vente de sa participation de 9,9% dans Canal+ (groupe Vivendi (VIV.PA)) exerçable en février 2010 lui garantit un montant minimum de 746 millions.

Edité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below