March 18, 2009 / 8:27 AM / 8 years ago

LEAD 2 UniCredit cherche E4 mds de capitaux mais monte en Bourse

4 MINUTES DE LECTURE

* La banque italienne sollicitera les Etats italien et autrichien ainsi que les investisseurs privés

* Le bénéfice net 2008, à 4,012 milliards d'euros, bat le consensus

* Le ratio Core Tier 1 était de 6,5% seulement fin 2008

* 2009 sera difficile mais elle a bien débuté

* L'action gagne plus de 10%

par Ian Simpson

MILAN, 18 mars (Reuters) - UniCredit (CRDI.MI) a annoncé mercredi son intention de lever jusqu'à quatre milliards d'euros de capitaux frais auprès des états italie et autrichien ainsi que d'investisseurs privés, son principal ratio de fonds n'ayant pas atteint l'objectif fixé l'an dernier.

La deuxième banque italienne par la capitalisation a dégagé en 2008 un bénéfice net en baisse de 38% à 4,012 milliards d'euros, mais ce résultat est supérieur au consensus et le groupe a souligné que l'année difficile, vue comme difficile, avait bien débuté.

L'action a gagné jusqu'à plus de 15% à la Bourse de Milan.

UniCredit, la banque italienne la plus exposée à la crise financière internationale en raison de l'importance de ses activités internationales, notamment en Europe centrale et orientale, a choisi de payer son dividende 2008 en titres plutôt qu'en numéraire, afin de préserver ses capitaux.

Son ratio "Core Tier 1" proforma, norme habituelle de mesure des fonds propres par comparaison aux actifs à risque, était de 6,5% seulementfin 2008, alors que l'objectif était fixé à 6,7%.

Le conseil d'administration a mandaté l'administrateur délégué Alessandro Profumo en vue de négocier une injection de capitaux de quatre milliards d'euros au maximum auprès de l'Autriche, de l'Italie et d'investisseurs privés, explique la banque.

Cette décision a notamment pour but "de mettre le groupe en phase avec le contexte concurrentiel européen" où d'autres banques ont reçu ou sollicité des aides d'Etat.

Les dépréciations nettes de créances et provisions sur garanties et engagements ont totalisé 3,7 milliards d'euros contre 2,5 milliards en 2007.

Profumo a également déclaré qu'à son avis, UniCredit n'aurait pas besoin de lever davantage de capitaux et que l'opération évoquée mercredi devrait être achevée d'ici août.

Le dividende 2008 prendra la forme d'une attribution d'actions, à raison de 13 ordinaires pour 36 détenues et d'un certificat d'épargne pour cinq détenus. Ces certificats seront en outre assorti d'un dividende en numéraire de 0,025 euro par titre.

Le PER d'UniCredit est de l'ordre de 3,45 (résultats de 2008), soit moins que la moyenne du secteur bancaire italien, selon des données Reuters.

Profumo pense qu'UniCredit sera en mesure de verser un dividende en 2009, mais prévient que cette décision serait prise à la fin de l'année.

L'action UniCredit gagnait 12,34% à 1,08 euro vers 14h30 GMT.

"Ils n'ont rien dit que les marchés ne voulaient pas entendre, et leurs perspectives ne sont pas négatives", commente un trader milanais.

Version française Wilfrid Exbrayat et Nicolas Delame, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below