BMW ne livre pas de prévisions pour 2009, priorité aux finances

mercredi 18 mars 2009 12h20
 

MUNICH, 18 mars (Reuters) - BMW (BMWG.DE: Cotation) consolidera ses finances afin d'assurer son indépendance en 2009, année qui s'annonce particulièrement difficile pour le secteur automobile et qui l'empêche de faire des prévisions fiables, a indiqué mercredi le constructeur allemand.

Le groupe s'attend notamment à une contraction de 20% du marché automobile mais il prévoit que ses ventes augmenteront à nouveau à partir de 2010, grâce notamment au lancement de nouveaux modèles jugés très rentables.

"2009 sera une année de transition. C'est pourquoi nous avons établi des priorités claires: trésorerie, cash flow, fonds de roulement, coûts fixes et investissements", a énuméré le président du directoire Norbert Reithofer, dans un discours destiné à la conférence de presse annuelle sur les comptes du constructeur automobile bavarois.

"Notre objectif est de préserver l'indépendance de BMW", a-t-il souligné, avant de réaffirmer les objectifs de rentabilité pour 2012, qui prévoient un rendement des fonds propres de 26% et une marge avant intérêts et impôt de 8 à 10% dans le segment Automobile.

BMW a annoncé la semaine dernière une perte d'exploitation de 718 millions d'euros lors du quatrième trimestre 2008, sous l'effet de charges exceptionnelles.

L'action est toutefois remontée depuis, les marchés espérant que BMW ait regroupé au plus possible ses éléments exceptionnels sur l'année 2008 afin de préparer une reprise en 2009.

Les analystes ont également souligné que BMW était parvenu à traverser le quatrième trimestre sans puiser dans ses réserves de liquidités pour financer ses opérations, un tour de force étant donné les circonstances.

La demande pour les modèles sportifs de la marque a chuté au cours des derniers mois de 2008 et BMW a enregistré sur l'année une baisse de 4,3% du C.A. en volume, la première depuis 1993.

Le groupe estime probable que le tassement des ventes se poursuive au mois de mars mais là encore il n'était pas en mesure de donner de prévisions précises.   Suite...