MUFG- Chute de 64% du bénéfice semestriel, prévisions maintenues

mardi 18 novembre 2008 09h04
 

TOKYO, 18 novembre (Reuters) - Mitsubishi UFJ Financial Group (8306.T: Cotation), première banque japonaise, a fait état mardi d'un recul de 64% de son bénéfice au premier semestre de son exercice et a maintenu ses prévisions, récemment abaissées, pour l'ensemble de l'exercice, pénalisée par une récession au Japon et par des pertes sur son portefeuille d'actions.

Mitsubishi UFJ prévoit une augmentation de capital de jusqu'à 10,3 milliards de dollars (8,1 milliards d'euros) pour améliorer une solvabilité mise à mal par le plongeon des marchés boursiers et par un investissement dans la banque américaine Morgan Stanley (MS.N: Cotation).

Le bénéfice net est ressorti à 92 milliards de yens (755 millions d'euros) lors du semestre à fin septembre, contre 256,7 milliards de yens un an plus tôt.

La banque, qui a déboursé le mois dernier 9 milliards de dollars (7,1 milliards d'euros) pour une participation de 21% dans Morgan, table toujours sur un bénéfice annuel de 220 milliards de yens, contre un consensus de trois analystes de 217,9 milliards, selon Reuters Estimates.

Mitsubishi UFJ prévoyait auparavant un bénéfice de 640 milliards de yens sur l'exercice mais avait réduit ce chiffre à 220 milliards en octobre dernier.

La baisse du bénéfice de Mitsubishi UFJ fait écho à celle de ses concurrents japonais, alors que la conjoncture internationale s'est fortement dégradée, pesant sur les Bourses mondiales.

Le Japon est entrée en récession en juillet-septembre, pour la première fois depuis sept ans, la crise financière internationale limitant la demande pour les exportations nipponnes [ID:nLH532309]

L'économie japonaise pourrait même ne pas enregistrer de croissance sur l'ensemble de l'exercice 2009-2010 qui commence en avril prochain, a déclaré mardi Kaoru Yosano, ministre de l'Economie du Japon, délivrant ainsi l'un des commentaires les plus pessimistes à ce jour sur l'impact de la crise économique.[nLI271236]

Le titre Mitsubishi UFJ avait clôturé mardi avant ces résultats en baisse de 6,7% à 546 yens à la Bourse de Tokyo, où l'indice Nikkei .N225 avait cédé 2,28%.

L'action a perdu 48% depuis le début de l'année, une baisse voisine de celle de l'indice des banques japonaises ./SD

(David Dolan, version française Stanislas Dembinski)