Mediobanca - Le bénéfice annuel s'effondre, mais moins que prévu

vendredi 18 septembre 2009 16h26
 

MILAN, 18 septembre (Reuters) - Mediobanca (MDBI.MI: Cotation), la première banque italienne d'investissement, a fait état vendredi d'un bénéfice net annuel de 2 millions d'euros, sous l'effet de dépréciations et d'une forte baisse des revenus générés par le portefeuille.

Les analystes, en moyenne, prévoyaient cependant une perte de 42 millions d'euros, selon Reuters Knowledge. L'action prenait 2% à 9,96 euros à 14h20 GMT, après avoir touché un plus haut de 13 mois à 10,27 euros.

Mediobanca, qui est au centre du système financier italien, ne versera pas de dividende en espèces pour 2009. La banque émettra à la place une action pour 20 actions détenues, a déclaré Mediobanca dans un communiqué.

Le conseil d'administration a approuvé l'émission de warrants gratuits dans le cadre d'une augmentation de capital d'un milliard d'euros au plus. Sept warrants donnent le droit d'acheter une action au prix de 9 euros chacune.

Le bénéfice net a souffert d'une baisse de 507 millions d'euros des revenus générés par le portefeuille et de 452 millions d'euros en dépréciations.

Pour l'année fiscale 2008, le bénéfice net s'élevait à 1,01 milliard d'euros.

Le ratio de fonds propres Tier 1 est resté stable à 10,3% à la fin juin. Le ratio combiné est de 11,8%.

Mediobanca a également déprécié sa participation à Telco, le consortium qui contrôle Telecom Italia (TLIT.MI: Cotation), de 144 millions d'euros.

Dans son communiqué, Mediobanca n'a pas fait mention de Sal. Oppenheim. Par la suite, une porte-parole de Mediobanca a déclaré qu'aucune décision n'avait été prise ce vendredi en conseil d'administration concernant un éventuel rachat de l'activité de banque d'investissement de Sal. Oppenheim.

Mediobanca devrait se prononcer d'ici à la fin du mois, selon des sources proches du dossier.

(Ian Simpson, version française Sonia Manueco)