Les groupes publicitaires anticipent un léger mieux en 2010

mercredi 18 novembre 2009 20h53
 

BARCELONE, 18 novembre (Reuters) - Les grands groupes publicitaires anticipent une légère amélioration des dépenses en 2010, même si certains des dirigeants réunis mercredi à Barcelone pour un forum sont plus optimistes que d'autres.

Le seul point franchement jugé positif est la publicité en ligne, internet étant le seul medium qui a continué d'enregistrer une hausse des dépenses publicitaires, même au plus fort de la récession.

"On continue d'être sur la même ligne de ce qu'on a observé ces derniers temps. La situation est moins mauvaise qu'avant", a déclaré Martin Sorrell, directeur général du britannique WPP (WPP.L: Cotation), lors de la conférence sur la technologie, les médias et les télécommunications organisée par Morgan Stanley à Barcelone.

"Je ne pense pas que nous soyons déjà sortis de la récession", a-t-il toutefois ajouté.

Maurice Lévy, P-DG du français Publicis (PUBP.PA: Cotation) s'est montré plus optimiste, estimant que le quatrième français du groupe devrait être meilleur que le troisième.

"Tous les signes que nous percevons lors des réunions avec nos clients sont très encourageants", a-t-il dit.

Le groupe français est généralement considéré comme ayant un temps d'avance dans son offre numérique, ce qui explique peut-être pourquoi la tonalité positive de son P-DG tranche avec celle des autres dirigeants.

John Napier, directeur général par intérim du britannique Aegis AEGS.L, a ainsi déclaré qu'il ne se risquerait pas, à ce stade, à prédire une reprise du marché dans son ensemble.

"Nous anticipons une année 2010 marqué par une croissance très, très modeste", a-t-il ajouté.

(Georgina Prodhan, version française Benoit Van Overstraeten)