18 février 2009 / 07:49 / il y a 9 ans

LEAD 2 Commerzbank anticipe une année 2009 très difficile

* perte d'exploitation en 2008

* 2009 sera très difficile

* exclut une "bad bank" avec HRE

FRANCFORT, 18 février (Reuters) - Commerzbank (CBKG.DE) a fait état mercredi d'une perte d'exploitation de 378 millions d'euros au titre de l'exercice 2008 et admet que 2009 sera une année très difficile.

Le directeur financier Eric Strutz ne pense pas, toutefois, que le premier trimestre sera marqué par une perte. "Je ne prévois pas de perte pour le premier trimestre", a-t-il déclaré.

La deuxième banque allemande impute ces résultats médiocres à ses difficultés sur le front du crédit à l'immobilier commercial ainsi qu'à de lourdes pertes de trading, qui ont représenté 701 millions d'euros au titre du seul quatrième trimestre 2008.

Sur la période équivalente de 2007, la banque avait dégagé un excédent de trading de 73 millions d'euros.

Lors des trois derniers mois de l'exercice 2008, Commerzbank accuse une perte d'exploitation de 822 millions d'euros, alors qu'elle était bénéficiaire un an auparavant. Le président du directoire Martin Blessing a estimé que cette période - le quatrième trimestre - avait été la "plus difficile" que la banque ait connue.

Commerzbank annonce d'ailleurs une provision pour perte sur créances de 638 millions d'euros au quatrième trimestre contre 61 millions un an auparavant.

Début février, des sources proches du dossier avaient indiqué à Reuters que Commerzbank envisageait de mettre en place une structure de défaisance regroupant ses actifs toxiques qui pourraient représenter des centaines de milliards d'euros.

Parmi les solutions avancées, l'une suggèrait que les crédits toxiques de Commerzbank, pour la plupart imputables à sa filiale Eurohypo, soient regroupés avec ceux d'Hypo Real Estate HRXG.DE.

Mais lorsque le directeur financier a été interrogé sur l'éventualité de créer une "bad bank" commune avec Hypo Real Estate HRXG.DE, il a répondu que Commerzbank ne cèderait pas aux pressions politiques et qu'il s'opposait à une telle solution.

"Je peux confirmer que nous ne cèderons pas aux pressions politiques concernant la question de HRE", a-t-il dit.

Le rachat d'Eurohypo, orchestré par Klaus-Peter Müller, le prédécesseur de Blessing, avait à l'époque été perçu comme une manoeuvre destinée à préserver Commerzbank de toute OPA hostile.

Blessing s'emploie justement à défaire les liens entre Commerzbank et Eurohypo, spécialisé dans l'octroi de prêts aux étudiants, aux institutions financières ou encore à des projets d'immobilier commercial.

L'action Commerzbank se traite 3,6 fois le BPA projeté sur une période de 12 mois, comme Deutsche Postbank DPBGn.DE, alors que Deutsche Bank (DBKGn.DE) est à 4,7, selon l'intermédiaire spécialisé StarMine.

Alors qu'elle avait ouvert en hausse de près de 10%, elle a ensuite évolué dans le rouge avant de remonter et d'afficher un gain de 3,7% à 2,925 euros à la mi-journée.

John O'Donnell, version française Nicolas Delame et Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below