LEAD 1 Société générale - D'autres dépréciations sont possibles

lundi 18 mai 2009 08h08
 

PARIS, 18 mai (Reuters) - La Société Générale (SOGN.PA: Cotation) pourrait devoir passer de nouvelles dépréciation d'actifs mais devrait "s'en tirer tout à fait correctement" en 2009, déclare son directeur général et futur P-DG dans un entretien publié lundi par le quotidien Le Parisien.

"On aura peut-être encore un peu de dépréciations, tout dépend de la conjoncture et des marchés", dit-il, précisant que l'année 2009 serait toutefois "difficile".

"On n'est probablement pas très loin du bas du cycle, et on peut penser que ça va se stabiliser".

La Société générale a annoncé au premier trimestre 1,5 milliard d'euros de dépréciations d'actifs supplémentaires dans sa banque de financement et d'investissement (BFI). Le successeur de Daniel Bouton souligne que la perte surprise de 278 millions d'euros enregistrée par la banque au premier trimestre était due à des éléments comptables et à des dépréciations qui n'avaient "rien à voir avec les résultats réels de l'activité commerciale de la banque". Par ailleurs, la Société générale ne prévoit pas de renforcer ses liens avec le Crédit agricole (CAGR.PA: Cotation) avec lequel un partenariat a été noué dans la gestion d'actifs, déclare également Frédéric Oudéa.

La banque a les moyens de se développer seule mais pourrait passer d'autres accords de partenariats avec de nouveaux partenaires "mais sans union globale au bout", ajoute-t-il.

(Julien Ponthus, édité par Benoît Van Overstraeten)