UE-Les experts prônent un feu vert à l'anticoagulant d'Eli Lilly

jeudi 18 décembre 2008 20h49
 

LONDRES, 18 décembre (Reuters) - Le nouvel anticoagulant des laboratoires Eli Lilly (LLY.N: Cotation) et Daiichi-Sankyo (4568.T: Cotation) a franchi jeudi une étape importante, l'Agence européenne des médicaments ayant préconisé son homologation.

Une commission d'experts de l'agence a estimé que l'utilisation de l'antiagrégant plaquettaire pouvait s'avérer adéquate dans la prévention des caillots sanguins chez un patient subissant une intervention coronarienne percutanée.

Ce type d'intervention non chirurgicale est effectuée à l'aide d'un cathéter qui sert à mettre en place un stent destiné à maintenir ouvert un vaisseau sanguin du coeur rétréci par l'accumulation de plaque.

Les recommandations des experts de l'agence européenne sont habituellement suivies par la Commission européenne dans un délais d'un ou deux mois.

Le prasugrel, un concurrent direct potentiel pour le Plavix de Sanofi-Aventis (SASY.PA: Cotation) et Bristol-Myers (BMY.N: Cotation), a connu jusqu'ici des débuts difficiles puisque les autorités américaines de santé ont retardé à deux reprises leur décision sur la molécule.

Le directeur commercial de Daiichi aux États-Unis a toutefois déclaré le mois dernier à Reuters qu'il était convaincu que le médicament recevrait prochainement le feu vert de la FDA américaine. Le prasugrel serait alors commercialisé aux États-Unis sous le nom d'Effient. /GG

(Ben Hirschler, version française Gilles Guillaume)