19 février 2009 / 06:31 / il y a 9 ans

LEAD 5 BNP rassure, l'acquisition de Fortis toujours possible

* Pas d'augmentation de capital en actions ordinaires prévue

* Dividende d'un euro par action pour 2008

* Ratio Tier One de 8,4% après 2è tranche d'aide d'Etat

* Les résultats 2008 sont en ligne avec les prévisions

par Mathieu Protard

PARIS, 19 février (Reuters) - BNP Paribas (BNPP.PA), qui a publié jeudi des résultats conformes aux prévisions, a répété que ses fonds propres étaient suffisants pour éviter une augmention de capital et réaffirmé son ambition de devenir la première banque de dépôts de la zone euro en rachetant de Fortis FOR.BR. La banque a aussi assuré qu'elle prévoyait d'être bénéficiaire en 2009 en dépit d'un environnment économique difficile qui l'obligera à conserver un coût du risque élevé.

"Ce sont plutôt des bons résultats", estime un analyste financier qui juge rassurant le niveau de fonds propres du groupe.

"La thématique liée à une augmentation de capital, jugée indispensable il y a quelques mois, nous paraît s'essouffler", estime de son côté Pierre Chédeville, analyste chez CM-CIC.

Au 31 décembre, le ratio de solvabilité financière "Tier One" de BNP Paribas est ressorti à 7,8% et il sera porté à 8,4% après la deuxième tranche d'aide de l'Etat français au secteur bancaire, dans le cadre duquel la banque prévoit d'émettre 5,1 milliards d'euros d'actions de préférence.

Vers 16h30, le titre BNP Paribas gagnait 1,54% à 25 euros, surperformant l'indice DJ Stoxx des valeurs bancaires européennes .SX7P (-0,02%).

A ce cours, il abandonne toutefois 17,3% de sa valeur depuis le début de l'année.

"ENCORE QUELQUES JOURS" POUR DISCUTER SUR FORTIS

Le directeur général du groupe, Baudouin Prot, a déclaré que son groupe avait "encore quelques jours" pour négocier avec le gouvernement belge le rachat de Fortis, rappelant que le protocole d'accord signé en octobre expirait le 28 février.

Prié de dire lors d'une conférence de presse si BNP Paribas pouvait accepter de nouveaux aménagements de cet accord, Baudouin Prot a répondu que la banque avait été "aux limites des concessions" qu'elle pouvait faire sur Fortis, après celles faites fin janvier. [ID:nLU438707]

Candidat début octobre au rachat de Fortis, l'établissement bancaire français a vu la transaction remise en cause par un vote négatif des actionnaires de la banque belge le 11 février dernier. [ID:nLB381441]

Concernant la croissance externe, Prot a aussi indiqué que 2009 ne serait pas "l'année des emplettes" même si le groupe restait ouvert à des partenariats, notamment dans la gestion d'actifs, activité dont il a clairement indiqué vouloir garder le contrôle.

La Société générale et le Crédit agricole (CAGR.PA) ont annoncé une alliance dans ce domaine de la gestion d'actifs le 26 janvier. [ID:nLP188870]

LE QUATRIEME TRIMESTRE DANS LE ROUGE

Le résultat net de l'ensemble de l'exercice 2008 ressort à 3.021 millions d'euros mais le groupe affiche une perte nette de 1.366 millions d'euros au quatrième trimestre, à cause des activités de marché.

Le 26 janvier, BNP Paribas avait déjà estimé ce bénéfice annuel autour de trois milliards, en intégrant une perte nette alors évaluée à environ 1,4 milliard pour le dernier trimestre. [ID:nLQ96607]

Pour 2008, son produit net bancaire a baissé de près de 12%, à 27.376 millions d'euros et son résultat brut d'exploitation s'est replié de 26,9% à 8.976 millions d'euros.

Sur cette période, son coût du risque a été multiplié par 3,4 à -2.552 millions d'euros.

Pour l'année en cours, Baudouin Prot a déclaré que BNP Paribas devrait rester bénéficiaire, tout en prévenant que le niveau des provisions se maintiendrait à un niveau élevé.

"On peut imaginer qu'il y ait une baisse du coût du risque au titre des activités de marché, compensée par une hausse du coût du risque sur les activités de crédit lié à l'impact de la récession économique", a-t-il déclaré.

Dans un communiqué, le groupe a confirmé une perte avant impôt de 2.068 millions d'euros dans ses activités de banque de financement et d'investissement (BFI) au dernier trimestre 2008.

Le pôle BFI a "retrouvé des revenus positifs dès décembre, et réalisé une très bonne performance au mois de janvier", a assuré BNP Paribas dès mercredi soir, dans un communiqué annonçant la nomination d'Alain Papiasse à la tête de la BFI, dans le cadre d'une rotation interne. [ID:nLI183671]

La banque versera un dividende d'un euro par action au titre de 2008, en baisse de 70% par rapport au dividende versé au titre de 2007 mais globalement en ligne avec les attentes des analystes.

BNP Paribas a publié ses résultats vingt-quatre heures après ceux de son principal concurrent français, Société générale (SOGN.PA), qui a fait état d'un bénéfice net de deux milliards d'euros pour 2008 et d'une forte hausse de ses provisions dans un climat de dégradation de l'environnement économique. [ID:nLH146364]

(Pour voir le détail des résultats 2008 de BNP Paribas par ligne de métiers, cliquer sur [ID:nLJ801706]

avec la contribution de Julien Ponthus, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below