CORRECTION LEAD 2 Citi bénéficiaire au T2 grâce à une cession

vendredi 17 juillet 2009 21h29
 

(Répétition corrigée au 7e para: bien lire "les coûts liés au crédit se sont inscrits en hausse de 12,4 milliards" et non "à 12,4 milliards" comme écrit par erreur.

par Jospeh A. Giannone

NEW YORK, 17 juillet (Reuters) - Le groupe bancaire Citigroup (C.N: Cotation), a fait état vendredi d'un bénéfice de 4,3 milliards de dollars principalement imputable à une plus-value de cession, alors que le coeur de ses activités bancaires continue d'être affecté par la crise financière.

Maintenue à flots grâce à l'injection de 45 milliards de dollars de fonds publics, Citigroup a dégagé une plus-value nette de 6,7 milliards de dollars en cédant une participation dans sa filiale de courtage Smith Barney à Morgan Stanley, qui en détient désormais 51%.

En excluant ce bénéfice exceptionnel, les résultats de Citi sont dans le rouge, mais la perte reste inférieure à ce qu'attendaient les analystes, ce qui permet à l'action de grignoter 0,33%.

L'opération a permis à Citi de dégager un bénéfice net de 4,28 milliards de dollars, 49 cents par action, contre une perte de 2,50 milliards de dollars, 55 cents par action, un an auparavant.

Hors ce gain exceptionnel, le groupe a publié une perte par action de 26 cents, là où les analystes interrogés par Reuters tablaient sur une perte par action de 31 cents.

Le produit net bancaire du trimestre s'est inscrit en hausse de 71% à 30 milliards de dollars.   Suite...