17 juin 2009 / 13:12 / dans 8 ans

LEAD 2 FedEx, en perte au T4, s'attend à six mois très durs

* Perte trimestrielle de 2,82 dollars par action

* Le premier semestre de l‘exercice 2010 sera “extrêmement difficile”

* Le titre perd près de 3%

par Nick Carey

DETROIT, 17 juin (Reuters) - Le groupe américain de messagerie FedEx (FDX.N) a fait état mercredi d‘une perte au titre du quatrième trimestre de son exercice 2009, qu‘il impute à deux de ses filiales particulièrement touchées par la crise, et il a annoncé des perspectives décevantes pour le trimestre en cours.

Le groupe basé à Memphis a publié une perte nette trimestrielle de 876 millions de dollars, soit 2,82 dollars par action, contre une perte de 241 millions (78 cents/action) un an auparavant.

FedEx attribue ses pertes à la dépréciation de la valeur de ses filiales FedEx Office, spécialisée dans la vente de matériel de bureau, rachetée en 200e et FedEx National LTL, rachetée en 2006.

Hors charges exceptionnelles, le groupe fait état d‘un bénéfice par action de 64 cents; les analystes attendaient un BPA de 51 cents.

La récession qui frappe l’économie américaine a un impact non négligeable sur les activités de FedEx et sur celles de son principal concurrent United Parcel Services (UPS.N), qui expédient moins de courrier et de colis qu‘auparavant.

Le chiffre d‘affaire trimestriel de FedEx a ainsi fondu de plus de 20%, à 7,85 milliards de dollars contre 9,87 milliards un an auparavant.

Pour le trimestre en cours, FedEx pense pouvoir dégager un BPA compris entre 30 et 45 cents alors que les analystes anticipaient 70 cents par action selon Reuters Estimates .

Le groupe a prévenu que les deux prochains trimestres seraient “extrêmement difficiles”, mais selon lui, le pire de la crise est passé.

“Pour l‘instant, nous n‘avons pas suffisamment de visibilité vis-à-vis de la reprise économique et des prix du kérosène pour fournir une prévision annuelle sensée”, a déclaré Alan Graf, directeur financier de FedEx.

“Nous estimons cependant que FedEx renouera avec la croissance dans le courant de la deuxième partie de notre exercice fiscal puisque nos mesures de réductions des coûts produisent leurs effets et que l’économie montre des signes d‘amélioration.”

Les investisseurs ont sanctionné les prévisions jugée s décevantes, le titre FedEx perdant 2,94% à 49,91 dollars vers 14h30 GMT.

Version française Nicolas Delame, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below