17 novembre 2009 / 12:40 / il y a 8 ans

LEAD 1 EasyJet-Recul du titre après la chute du bénéfice annuel

* Bénéfice imposable en chute de 64,5%, à £43,7 mlns

* Charges de carburant en hausse de £86,1 mlns

* L'action baisse en Bourse

par Rhys Jones

LONDRES, 17 novembre (Reuters) - EasyJet (EZJ.L) recule mardi en Bourse après l'annonce d'une chute de 64,5% de son bénéfice imposable annuel à cause de la hausse des prix du carburant et de la baisse de ses produits financiers.

Après avoir ouvert en légère hausse, l'action EasyJet reculait de 2,17%, à 383,7 pence à la mi-journée.

"L'action a succombé à des prises de bénéfices en début de séance mais cela ne remet pas en cause une progression de 36% du cours sur les six derniers mois, alors que sur cette période l'indice FTSE250 a augmenté de 27%", a toutefois nuancé Richard Hunter, responsable action sur les titres britanniques chez Hargreaves Lansdown Stockbrokers.

"Le plus important (...), ce sont les prévisions pour 2010, après un hiver difficile cette année, qui sont extrêmement optimistes et donneront des raisons pour soutenir le titre à l'avenir".

En matière de prévision, le directeur général de la compagnie aérienne, Andy Harrison, a déclaré dans un communiqué: "Nous anticipons un hiver difficile (...) mais au regard des prix actuels du carburant et des taux de change, nous nous attendons à ce qu'EasyJet réalise un bénéfice en substantielle amélioration en 2010".

"Le problème pour nos bénéfices est d'agir de façon à ce que notre couverture sur le carburant fonctionne; nos prix moyens de carburant montrent qu'il y a un délai entre la chute des prix sur le marché et le bénéfice qu'en tire easyJet, nous envisageons donc une amélioration de 100 millions de livres de nos bénéfices pour 2010", a ajouté le dirigeant sur la BBC.

La compagnie a publié un résultat avant impôts de 43,7 millions de livres (49,2 millions d'euros) malgré un chiffre d'affaires en hausse de 12,9%, à 2,66 milliards de livres, pour son exercice clos à fin septembre.

EasyJet attribue la chute de son bénéfice à une hausse de 86,1 millions de livres de ses coûts en carburant tandis que le produit de ses placements financiers a baissé de 30,5 millions de livres.

Le nombre de passagers a augmenté de 3,4%, à 45,2 millions et le coefficient d'occupation s'est amélioré de 1,4 point à 85,5%.

"L"hypothèse générale est que l'an dernier a marqué le creux du cycle, ce qui a certainement été le cas en terme de prix du carburant, mais pourrait ne pas l'avoir été en ce qui concerne la demande", note Douglas McNeill, analyste chez Astaire.

version française Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below