Escada - Difficultés de financement, une entrée des Herz évoquée

mardi 17 mars 2009 16h35
 

FRANCFORT/HAMBOURG, 17 mars (Reuters) - Les frères Wolfgang et Michael Herz pourraient participer à une augmentation du capital du groupe de luxe allemand Escada ESCG.DE, en proie à des difficultés de trésorerie, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

Les frères Herz détiennent déjà 24,9% du capital du groupe de luxe allemand, mais n'envisagent pas d'atteindre ou de dépasser le seuil de 30%, a indiqué cette source.

Toujours selon cette dernière, ils souhaitent en outre que d'autres actionaires, dont le Russe Roustam Aksenenko, qui détient environ 20%, souscrivent à l'augmentation de capital au prorata de leur participation.

Escada a annoncé mardi être en négociations intensives avec des investisseurs et ses créanciers dans le but de garantir son financement à moyen terme.

Le groupe a besoin d'une trentaine de millions d'euros avant la fin de l'année et pourrait se séparer d'une partie de ses salariés, a reconnu son directeur financier.

Les plus-values de cession enregistrées par Escada n'ont pas permis de compenser la demande en berne à laquelle le groupe est confronté. A cela s'ajoute le coût d'un programme de restructuration en cours.

Les bénéfices ont chuté de près de 20% au cours du premier trimestre 2009.

L'entreprise a annoncé mardi qu'elle proposerait à ses actionnaires, lors de leur assemblée générale du 28 avril, de réduire son capital de 48,9 millions d'euros, soit l'équivalent de ses pertes au cours du dernier exercice.

Escada procède actuellement à la cession de sa filliale Primera, qui inclut les marques Apriori, BiBa, Cavita et Laurel. Le groupe prévoit une baisse du C.A. aux alentours de 10% pour 2008/2009.

(Eva Kuehnen et Jan Schwartz, version française Gregory Schwartz)