LEAD 1 Honda sabre ses prévisions, Nissan réduit sa production

mercredi 17 décembre 2008 10h01
 

TOKYO, 17 décembre (Reuters) - La propagation de la crise au secteur automobile a conduit Honda Motor (7267.T: Cotation) à abaisser fortement mercredi sa prévision de bénéfice opérationnel annuel, tandis que Nissan Motor (7201.T: Cotation) a annoncé la réduction de sa production et de ses effectifs d'intérimaires. Toyota s'apprête de son côté à revoir ses objectifs de vente.

Mercredi également, la fédération japonaise des fabricants de pneumatiques (ATMA) a indiqué qu'elle anticipait une baisse de 9% de la production japonaise d'automobiles à 10,7 millions de véhicules en 2009. Elle précise que dans l'archipel, les ventes de devraient reculer de 7% à 4,7 millions d'unités.

L'avertissement sur bénéfices publié par Honda est le troisième depuis le début de l'année et il illustre l'une des conséquences de la baisse de la demande, accentuée par les difficultés d'accès au crédit et le renchérissement du yen.

Le deuxième constructeur automobile japonais s'attend désormais à ce que son bénéfice opérationnel pour l'exercice financier clos le 31 mars 2009 atteigne 180 milliards de yens (1,4 milliard d'euros), ce qui représente une baisse de 81% par rapport à l'année dernière. Il tablait auparavant sur 550 milliards de yens.

Les 18 courtiers interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à un bénéfice opérationnel 2008-2009 de 486 milliards de yens, selon Reuters Estimates, mais la plupart des estimations n'avaient pas été actualisées au cours du mois écoulé.

Honda a également revu à la baisse sa prévision de bénéfice net à 185 milliards de yens, contre 485 milliards de yens auparavant.

Sa prévision de dividende pour le troisième trimestre a en outre été ramenée à 11 yens contre 22 yens auparavant. Honda a précisé ne pas avoir encore pris de décision quant au dividende annuel.

Le constructeur japonais donnait l'impression de pouvoir traverser la crise qui ébranle l'ensemble du secteur automobile relativement plus facilement que les autres grâce à des modèles économes en carburant mais la chute de la demande a touché l'ensemble des constructeurs sans distinction depuis le début de la crise financière en septembre.

Son concurrent Nissan (7201.T: Cotation) a indiqué qu'il allait réduire de 78.000 unités sa production au Japon et que ses effectifs de travailleurs temporaires allait tomber à zéro à la fin du mois de mars contre 2.000 fin octobre.

Par ailleurs, les marchés s'attendent à ce que Toyota (7203.T: Cotation) annonce le 22 décembre une révision de ses objectifs de vente lors d'une conférence de presse. /GWB/NDE

(Chang-Ran Kim, version française Gwénaelle Barzic)