USA/Auto - Chrysler demande deux milliards de plus que prévu

mardi 17 février 2009 23h05
 

DETROIT, 17 février (Reuters) - Chrysler a présenté ce mardi son plan de restructuration au gouvernement américain, a déclaré le constructeur automobile, notant au passage que le nombre total de voitures neuves vendues aux Etats-Unis devrait tomber à 10,1 millions en 2009, au plus bas depuis 40 ans.

Le groupe, contrôlé par le fonds d'investissement Cerberus, a également dit qu'il avait besoin d'un total de neuf milliards de dollars d'aides publiques, soit deux de plus que ce qui avait initialement été prévu.

L'administration Obama va maintenant se pencher sur les mesures préconisées par Chrysler et si elle juge que ces dernières ne sont pas à même d'assurer la viabilité du groupe, le constructeur devra rembourser les prêts déjà consentis, soit quatre milliards de dollars.

General Motors (GM.N: Cotation) doit également remettre ce mardi son plan de restructuration au Trésor.

Chrysler a souligné qu'il allait réduire ses coûts fixes de 700 millions de dollars cette année et vendre pour 300 millions de dollars d'actifs supplémentaires.

Le constructeur prévoit également de retirer trois modèles de sa gamme en 2009, de diminuer ses capacités de production de 100.000 unités et de réduire son endettement de cinq milliards de dollars.

Sur la période 2009-2012, Chrysler prévoit un marché automobile américain de 10,8 millions de véhicules par an en moyenne.

Pour justifier sa requête de deux milliards de dollars d'aide supplémentaires, Chrysler a évoqué la détérioration des conditions de marché depuis le plan de soutien au secteur automobile dévoilé le 19 décembre par l'administration Bush. [ID:nLJ738041]

Le groupe a ainsi vu ses ventes chuter de 55% en janvier aux Etats-Unis, après un recul de 30% sur l'ensemble de 2008.

(Poornima Gupta, version française Benoit Van Overstraeten)