SALON Bombardier Le financement d'avions affaires reste malaisé

mardi 16 juin 2009 13h46
 

LE BOURGET, 16 juin (Reuters) - L'accès à des financements pour l'achat d'avions d'affaires reste difficile, a déclaré mardi Guy Hachey, président et directeur général de l'exploitation de Bombardier Aéronautique.

"La situation est très difficile en ce moment", a-t-il déclaré à Reuters Television à l'occasion du 48e salon du Bourget.

Mais, après une période marquée par une vive hausse des annulations de commandes, Guy Hachey a déclaré que le marché avait atteint "un point bas".

Il ajouté être persuadé que la demande pour le transport aérien rebondira après la crise actuelle.

"En ce moment, tout tourne au ralenti. Nous percevons toutefois quelques signaux montrant un début de reprise", a poursuivi Guy Hachey.

Il a dit avoir bon espoir de voir Bombardier remporter encore "une ou deux" commandes pour son nouvel avion CSeries, tout en notant que le groupe canadien ne ferait pas d'annonce en la matière pendant le salon du Bourget.

(Niclas Mika, version française Benoit Van Overstraeten)