Best Buy-Ventes trimestrielles jugées décevantes, recul du titre

mardi 16 juin 2009 15h55
 

CHICAGO, 16 juin (Reuters) - Best Buy (BBY.N: Cotation), premier distributeur américain de produits d'électronique grand public, a fait mardi d'une baisse de ses ventes à magasins comparables au titre de son premier trimestre fiscal, ce qui fait reculer son cours dans les transactions hors marché.

Pour le premier trimestre clos fin mai, les ventes à magasins comparables ont reculé de 6,2% au total par rapport à l'an dernier et de 4,9% aux Etats-Unis. L'an dernier, les consommateurs américains s'étaient précipités dans les magasins pour dépenser les chèques de remise envoyés par le gouvernement dans le cadre de la relance.

Les déboires du concurrent Circuit City ont fait les affaires du groupe, mais celui-ci doit aussi faire face à la concurrence de la grande distribution qui vend aussi des ordinateurs et des téléviseurs.

Au total, le chiffre d'affaires du trimestre a augmenté de 12% à 10,1 milliards de dollars, grâce aux ouvertures de magasins. Ce chiffre est conforme aux attentes du marché.

En début de matinée à Wall Street, l'action recule de 2,6% à 37,65 dollars.

Le bénéfice net s'est établi à 153 millions de dollars ou 36 cents par action, contre 179 millions ou 43 cents par action un an plus tôt.

Hors charges de restructuration, le BPA s'est rétabli à 42 cents contre 43 cents un an plus tôt. Les analystes attendaient un BPA de 34 cents, selon Reuters Estimates.

Best Buy a supprimé des emplois et ralenti son rythme d'ouverture de points de ventes pour rester dans la course. Selon le groupe, sa part de marché à fin avril a progressé de près de 200 points de base sur un an.

Pour l'exercice, Best Buy s'en tient à sa prévision donnée en mars et vise un résultat compris entre 2,50 et 2,90 dollars par action hors charges de restructuration.

(Jessica Wohl, version française Danielle Rouquié)