Exposition limitée des banques suisses à l'affaire Madoff

mardi 16 décembre 2008 08h40
 

ZURICH, 16 décembre (Reuters) - Hyposwiss Private Bank a annoncé lundi soir qu'elle était également touchée par l'escroquerie de Bernard Madoff, l'ancien chef du Nasdaq, mais dans de faibles proportions.

Les montants concernés se chiffrent à 50 millions de dollars, soit 0,14% du total des fonds sous gestion du groupe Banque Cantonale de Saint-Gall (SGKN.S: Cotation)

La banque Sarasin BSAN.S a de son côté déclaré qu'elle n'avait pas d'exposition matérielle.

Quant à l'Union Bancaire Privée (UBP), régulièrement citée comme une des principales victimes de la place financière genevoise, elle a annoncé lundi que l'exposition des clients représente moins de 1% de l'ensemble des avoirs sous gestion.

"La banque privée n'avait aucun investissement pour compte propre dans le groupe Madoff", a déclaré dans un communiqué l'établissement qui détenait fin juin de 126 milliards de fonds sous gestion, dont une bonne moitié sous forme de Hedge Fonds.

Chez les assurances, Bâloise BALN.VX a reconnu une perte possible de 13 millions de dollars en raison d'investissement dans le fonds alternatif Kingate Global, lui-même engagé dans les véhicules de Madoff.

Swiss Life SLHN.VX n'exclut pas des participations indirectes uniquement. "Cela ne dépasse pas un montant en millions à deux chiffres", a précisé un porte-parole.

Zurich Financial Services ZURN.VX n'a pas investi dans Madoff et Swiss Re RUKN.VX n'a pour le moment rien dévoilé. /PS/RH