17 novembre 2008 / 06:38 / il y a 9 ans

LEAD 2 Zodiac - Rex 07-08 -10% mais croissance attendue en 08-09

* Résultats 2008-2009 prévus en "croissance significative"

* Couverture de change sur 60% du chiffre d'affaires attendue sur la période

* Résultat d'exploitation 2007-2008 en baisse de 10,2%

(Actualisé avec nouvelles déclarations, cours, détails)

par Matthias Blamont

PARIS, 17 novembre (Reuters) - Zodiac (ZODC.PA) a annoncé lundi anticiper une croissance significative de ses résultats 2008-2009 et son intention de poursuivre sa stratégie de croissance externe, convaincu de la solidité des perspectives de l'aviation civile à long terme et des besoins des constructeurs en pièces de rechange.

L'équipementier aéronautique, partenaire des constructeurs Airbus EAD.PA, Boeing (BA.N) et Embraer (EMBR3.SA), a également affirmé disposer d'une structure financière solide et de couvertures de change à hauteur de 60% de son chiffre d'affaires attendu pour l'exercice en cours sur la base de 1,25 dollar pour un euro.

"Le contexte est mitigé, a reconnu Olivier Zarrouati, président du directoire, au cours d'une conférence de presse. Nous observons un ralentissement des cadences de production et des retards sur plusieurs grands programmes comme le Boeing 787 et l'Airbus A350 XWB mais les carnets de commandes sont encore à un niveau très élevé et la parité euro-dollar devrait nous être plus favorable."

"De manière plus générale, nous observons que dans l'industrie du transport aérien, les phases de récession durent bien mois longtemps que les périodes de croissance, a-t-il ajouté, et nous avons les moyens de nous positionner sur le marché du 'retrofit' (rénovation d'appareils, ndlr) au cours des prochaines années."

Le dirigeant, qui prévoit une parité euro-dollar moyenne de 1,3 dollar en 2008-2009, a toutefois prévenu que le décélération prévue du programme de production du groupe brésilien Embraer, constructeur spécialisé dans les avions de transport régional, aurait un effet sur les comptes de Zodiac à partir de l'exercice 2009-2010, sans donner davantage de précisions.

Olivier Zarrouati a également expliqué que ses équipes examinaient toujours plusieurs dossiers de fusions-acquisitions. Sans fournir d'indications sur les cibles potentielles, il a jugé que Zodiac avait la capacité de trouver des financements.

Sur la période 2007-2008, le ratio d'endettement sur fonds propres s'est établi à 67%, à comparer à 135% un an auparavant.

CONTRAT A350

Zodiac a dégagé un résultat opérationnel en baisse de 10,2% à 235,6 millions d'euros au titre de l'exercice 2007-2008, clos au 31 août, et un résultat net de 137,8 millions d'euros, à comparer à 141,7 millions d'euros un an plus tôt. Le groupe visait un résultat opérationnel supérieur à 230 millions d'euros, sur la base d'un euro à 1,5 dollar, tandis que les 13 analystes du consensus Reuters Estimates, arrêté au 14 novembre, attendaient en moyenne 255,48 millions d'euros.

Zodiac avait publié le 16 septembre un chiffre d'affaires de 2,01 milliards d'euros au titre de l'exercice, en hausse de 0,6%.

Dans un communiqué, l'entreprise indique que son conseil de surveillance proposera le 12 janvier 2009 lors de l'assemblée générale le versement d'un dividende net d'un euro par action.

Zodiac consolide depuis le 31 août les activités des équipementiers néerlandais Driessen, américain Tia et français Adder, trois sociétés dont l'acquisition a été finalisée au cours du quatrième trimestre de l'exercice 2007-2008.

La société a en outre été sélectionnée cet été par le constructeur européen Airbus pour les toboggans d'évacuation, les blocs sanitaires et certains équipements de cabine du futur moyen porteur A350 XWB. En prenant en compte l'ensemble des lots attribués à Zodiac sur le programme, la valeur des équipements livrés dépassera le million de dollars par appareil.

Olivier Zarrouati a précisé que l'impact du récent conflit social chez Boeing aurait un impact "limité" sur les comptes de Zodiac.

Vers 12h50, l'action Zodiac cède 0,07% à 29,5 euros à la Bourse de Paris. Affaiblie par les inquiétudes relatives à la conjoncture économique et à l'avenir du cycle du transport aérien, elle recule de plus de 30% depuis le 1er janvier. /MB

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below