16 décembre 2008 / 10:17 / dans 9 ans

LEAD 1 Kesa - Les résultats se dégradent, réduction du dividende

* Bénéfice imposable semestriel en baisse de 71%

* Chiffre d‘affaires en hausse de 0,4%, période “très difficile”

* L‘acompte sur dividende réduit de moitié

* L‘action baisse fortement

LONDRES, 16 décembre (Reuters) - Kesa Electricals KESA.L, numéro trois européen de la distribution d’électroménager et d’électronique grand public, a annoncé mardi une chute de 71% de son bénéfice semestriel, qui le conduit à diviser par deux son acompte sur dividende en soulignant que les conditions d‘activité devraient rester éprouvantes.

Jean-Noël Labroue, le directeur général du groupe britannique, a dit s‘attendre à “une période de pic des ventes très difficile”. “Nous ne prévoyons pas d‘amélioration de la confiance des consommateurs avant la fin de l‘exercice fiscal”, a-t-il ajouté.

Kesa, qui possède entre autres les enseignes Darty en France et Comet au Royaume-Uni, a ajouté qu‘il maintiendrait un contrôle strict de ses dépenses, de ses stocks et de ses investissements.

Sur le semestre clos le 31 octobre, les activités de distribution ont dégagé un bénéfice de 13,0 millions de livres sterling (14,5 millions d‘euros) contre 45,1 millions sur la même période l‘an dernier. Les estimations des analystes financiers s’échelonnaient de 13 à 15 millions.

Le chiffre d‘affaires a augmenté de 0,4% à 2,18 milliards de livres mais il accuse un recul de 5,5% à surface de vente comparable.

Comet, qui souffre particulièrement de la faiblesse de la demande de produits blancs (machines à laver, réfrigérateurs), affiche une perte semestrielle de 8,1 millions de livres et la filiale espagnole, Menaje del Hogar, a perdu 8,7 millions.

A côté d‘eux, Darty fait plutôt bonne figure, le groupe parlant dans son communiqué de résultats d‘une “bonne résistance” de la filiale française et de l‘Europe continentale en général.

Le chiffre d‘affaires semestriel de Darty a néanmoins reculé de 0,7%, à 1,275 milliard d‘euros.

La division par deux de l‘acompte sur dividende est justifiée par “un environnement récessionniste”. Labroue a précisé qu‘il était trop tôt pour dire si le solde du dividende serait réduit dans les mêmes proportions.

A la Bourse de Londres, l‘action Kesa cédait 5,15% à 96,75 pence vers 9h50 GMT, après un plus bas à 89p, alors que l‘indice DJ Stoxx européen de la distribution progressait de 1,5%.

Labroue quittera ses fonctions le 5 janvier pour laisser la direction générale du groupe à Thierry Falque-Pierrotin, ancien directeur général de Redcats, la branche de vente par correspondance de PPR (PRTP.PA). /GG/MA

James Davey, version française Gilles Guillaume et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below