La banque KBC anticipe une perte de 930 millions d'euros au T3

mercredi 15 octobre 2008 12h28
 

AMSTERDAM, 15 octobre (Reuters) - La banque belge KBC (KBC.BR: Cotation), victime à son tour de la crise du crédit, a annoncé mercredi anticiper une perte trimestrielle qui pourrait atteindre 930 millions d'euros en raison de dépréciations sur son portefeuille de crédits.

Un abaissement de la note de Moody's Investors Services sur la banque et sur ses obligations garanties a conduit à passer une charge de 1,6 milliard d'euros, explique l'établissement belge.

Cette annonce a fait chuter l'action de KBC de 20% à la Bourse de Bruxelles, sous-performant l'indice paneuropéen des banques qui évoluait en baisse de 3,25%.

KBC a indiqué qu'elle pourrait faire appel aux fonds publics si nécessaire.

Pour le troisième trimestre, KBC indique s'attendre à une perte trimestrielle comprise entre 880 millions d'euros et 930 millions d'euros, contre un bénéfice net de 639 millions d'euros un an auparavant.

"Il est difficile de savoir si le dividende sera maintenu", a déclaré André Bergen, directeur général du groupe,avant d'ajouter que des discussions étaient en cours au niveau du conseil d'administration et que cet élément était "sensible et important".

La banque belge précise qu'elle est exposée à hauteur de 277 millions d'euros dans trois établissement islandais, nationalisés par Reykjavik la semaine dernière.

KBC indique toutefois que ses capitaux restent suffisants pour absorber ses dernières dépréciations d'actifs et qu'en dépit de celles-ci, son ratio de fonds propres durs Tier-1 reste bien supérieur à 8,5%. /NDE

(Reed Stevenson et Aaron Gray-Block, version française Nicolas Delame)