June 15, 2009 / 7:02 PM / 8 years ago

SALON Les satellites Galileo seront lancés en 2010 dit l'Esa

3 MINUTES DE LECTURE

par Claude Chendjou

LE BOURGET,15 juin (Reuters) - L'Agence spatiale européenne (ESA) a annoncé lundi la signature pour le lancement en 2010 et 2011 des quatre premiers satellites de Galileo, le système européen de navigation par satellite concurrent de l'américain GPS.

"Les satellites se lancent par paire. Les deux premiers auront lieu en septembre 2010 et les deux suivants entre fin 2010 et début 2011", a précisé Jean-Jacques Dordain, directeur général d'ESA, lors du 48e salon aéronautique du Bourget.

Galileo, qui accuse des années de retard lié au dialogue de sourds entre les Etats membres soucieux de préserver les intérêts de leurs entreprises nationales, pourrait finalement entrer en service en 2012-2013, selon ESA.

Plus précis que le GPS, Galileo permettra de multiples applications dans des domaines aussi variés que l'agriculture, les transports ou l'environnement.

Il pourra par exemple servir à proposer des informations en temps réel sur les magasins, les monuments, les horaires de bus, à la demande ou fonction des habitudes des usagers.

Ariane 6 en Preparation

Interrogé par ailleurs sur le remplacement d'Ariane 5, Jean-Jacques Dordain a esquissé les contours de la future "Ariane 6".

"Les Etats membres doivent rendre une décision claire en 2011-2012 sur leurs besoins. A partir de là, il sera possible d'imaginer le successeur d'Ariane 5", a-t-il déclaré.

"Ariane 6 sera une vraie nouveauté. Ce sera un autre lanceur et non pas une évolution d'Ariane 5. Elle arrivera vers 2020-2025", a-t-il précisé.

Alors qu'un système de recyclage de l'urine en eau potable a été mis en place à bord de la Station spatiale internationale, la patron d'Esa a estimé qu'il sera un jour possible de recycler 100% des déchets émis par les astronautes.

Le groupe a lancé au début de l'été un projet pilote baptisé Melissa à Barcelone, qui consiste à recycler les déchets produits par des rats enfermés dans un éco-système.

"Nous sommes déjà parvenus à recycler 70% des déchets produits par 40 rats pour les transformer en eau, en nourriture, en oxygène et d'autres ressources indispensables à la vie", a souligné Jean-Jacques Dordain.

ESA estime que le recyclage sera indispensable quand il s'agira d'aller sur Mars, car il faudra apprendre à vivre avec les ressources dont on dispose et être économe en énergie.

Edité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below