15 juillet 2009 / 16:46 / il y a 8 ans

LEAD 1 Casino - CA en ligne au T2, l'étranger compense la France

* Chiffre d'affaires consolidé -1,9% au T2

* Ventes activités poursuivies -5,0% en France, +3,8% à l'international

* Objectif d'amélioration du ratio dette/Ebitda maintenu

*

Par Gilles Guillaume

PARIS, 15 juillet (Reuters) - Casino (CASP.PA) a fait état mercredi d'une baisse de 1,9% à 6,82 milliards d'euros de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, globalement en ligne avec les attentes, la vigueur de l'activité à l'international ayant atténué la faiblesse des ventes d'hypers en France.

Trois analystes interrogés par Reuters tablaient tous sur un C.A. consolidé des activités maintenues de 6,8 milliards d'euros, contre 6,95 milliards un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires consolidé dans l'Hexagone est ressorti à 4,32 milliards d'euros, conforme là aussi au consensus, soit une baisse de 5,0% par rapport au trimestre identique de 2008 imputée notamment à la déconsolidation de deux franchisés Franprix-Leader Price et à l'impact défavorable de la baisse des prix de l'essence, qui réduit les ventes en valeur de carburant. A l'international, le C.A. a en revanche progressé de 3,8% à 2,5 milliards d'euros.

Hors essence, la croissance organique totale du groupe s'est élevée à 0,9%, "témoignant de la bonne tenue de l'activité", a commenté Casino dans son communiqué de résultats.

"Les hypermarchés ont enregistré une amélioration sensible de leur tendance d'activité", a précisé Casino. Les ventes de Géant Casino à magasins comparables en France ont reculé de 4,2% au deuxième trimestre, bien moins que prévu, après une baisse de 8,2% sur les trois premiers mois de l'année.

LES FORMATS DE PROXIMITE RESISTENT

Les ventes à magasins comparables de Franprix sont restées stables (-0,5%) tandis que celles de Leader Price ont reculé de 6,1%, comme au premier trimestre, conséquence de la baisse du panier moyen sur fond de crise économique.

Pour les enseignes de proximité, qui ont fait preuve de "résistance" sur la période, les ventes à magasins comparables de Casino Supermarchés ont baissé de 2,5% hors essence, mais le panier moyen a progressé de 0,9%. Les ventes de Monoprix ont reculé quant à elles de 1,8%, une performance "dans la tendance du premier trimestre" et qualifiée de "satisfaisante".

A l'international, les activités du groupe ont en revanche enregistré une croissance organique "robuste" de 5,9% hors essence, portées par l'Amérique du Sud (Brésil en tête) et par l'Asie (notamment la Thaïlande et le Vietnam).

Casino s'est déclaré en ligne avec son plan de marche, notamment son programme de réduction de coûts et l'optimisation de son mix de formats de distribution. Le groupe entend renforcer sa flexibilité financière par l'amélioration de la génération de free cash flow et la mise en oeuvre d'un programme de cessions d'actifs d'environ un milliard d'euros d'ici fin 2010.

Casino, qui publiera ses résultats semestriels complets le 27 août, a également confirmé son objectif d'améliorer son ratio dette financière nette/Ebitda à fin 2009, et de ramener ce ratio à moins de 2,2 à fin 2010.

L'action Casino a clôturé mercredi en hausse de 2,91% à 46,52 euros, donnant une capitalisation boursière de près de cinq milliards d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a reculé de 14,3% après avoir perdu 27,5% l'an dernier.

Carrefour (CARR.PA) publiera pour sa part son C.A. jeudi en après-bourse. Neuf analystes interrogés par Reuters tablent en moyenne sur une baisse de 1,9% à 23,28 milliards d'euros, contre 23,72 milliards un an plus tôt.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below