15 janvier 2009 / 17:49 / dans 9 ans

LEAD 2 Comme prévu, fin d'année difficile pour Carrefour

* CA du T4 de 25,7 millards contre 25,5 milliards attendu

* Confirmation des objectifs 2008, revus deux fois en baisse

* Pas d‘amélioration de la conjoncture espérée pour 2009 par rapport au T4 2008

par Noëlle Mennella

PARIS, 15 janvier (Reuters) - Carrefour (CARR.PA) a annoncé jeudi un net ralentissement de la croissance de ses ventes au quatrième trimestre 2008 en raison d‘un environnement économique détérioré qui ne devrait pas s‘améliorer cette année.

Sur les trois derniers mois de 2008, les ventes du distributeur ont progressé seulement de 1,9% à taux constants contre 8% sur la totalité des neuf premiers mois de l‘année.

Après avoir dégradé une première fois, en juin dernier, ses perspectives 2008, Carrefour avait indiqué en décembre dernier que la croissance annuelle de ses ventes à changes constants ne serait que de 6,5% en 2008 et que son résultat opérationnel avant éléments non courants serait “en légère croissance” par rapport à l‘année précédente.

Dans un communiqué publié jeudi, le n°2 mondial du secteur, derrière Wal Mart (WMT.N) confirme ce dernier objectif et répète que son cash flow libre opérationnel devrait être de 1,5 milliard d‘euros sur l‘exercice passé. Fin août, il visait encore une hausse de ses ventes de 7% à changes constants et un gain de son résultat opérationnel avant éléments non courants globalement en ligne avec celui des ventes.

Lors d‘une conférence téléphonique, Eric Reiss, directeur financier de Carrefour, a estimé qu‘il n‘y aurait pas d‘amélioration sensible de la conjoncture économique en 2009 par rapport au quatrième trimestre 2008. Il a observé que les premiers jours de janvier avaient plutôt bien marché pour le groupe alors que les ventes de la dernière partie de 2008 s’étaient révélées inférieures à ses espérances.

CARREFOUR “PEUT ET DOIT” S‘AMELIORER

Claudie Casimir, analyste chez Natixis, note que Carrefour “avait bien préparé le terrain mais que ses performances du quatrième trimestre sont plus mauvaises que celles initialement prévues par Carrefour”. L‘analyste attribue cette dégradation “au ralentissement global du non-alimentaire”.

Christian Devisme , analyste chez CM-CIC, note que la seule surprise vient du fait que les ventes “son meilleures que prévues” en Amérique latine mais “plus mauvaises qu‘attendues en Asie du Sud-Est”.

S‘agissant du sentiment du groupe pour 2009 il souligne qu’“aucun des grands distributeurs européens n‘a exprimé beaucoup d‘espoirs pour 2009”.

Sous couvert d‘anonymat, un troisième analyste lâche :“En Europe et en Asie c‘est la Berezina mais la situation des hypermarchés français n‘est pas si mauvaise que cela”. Pour lui, le pessimiste exprimé par le groupe pour 2009 “pourrait donner matière à des révisions de consensus”.

Au 4e trimestre, le chiffre d‘affaires a totalisé 25.741 millions d‘euros (+0,7% à données publiées) au regard des 25.543,4 millions attendus par les analystes pour ce quatrième trimestre.

Dans un communiqué, Lars Olofsson, le nouveau directeur général du groupe déclare que ”Carrefour peut et doit encore améliorer ses performances“. Il dit avoir ”pleinement confiance dans les “capacités” et la “solidité financière” du groupe “pour relever les défis qui l‘attendent”.

En France, où Carrefour réalise la moitié de son activité, les ventes se sont chiffrées à 11.161 millions (-2,3%) au quatrième trimestre.

Dans les hypermarchés (54% de l‘activité française), le chiffre d‘affaires a totalisé 6.233 millions sur cette période (-4,5% à magasins comparables avec carburant et -3,3% hors carburant).

L‘EUROPE ET L‘ASIE EN BERNE

Les ventes alimentaires ont baissé de 2% à données comparables. L‘alimentaire pèse pour près de 60% dans les ventes réalisées par les hypermarchés français du groupe, 10% provenant de l‘essence et le solde du non-alimentaire.

Les ventes en non-alimentaire baissent de 5,8% ce trimestre (-6,4% sur l‘ensemble de l‘année), principalement affectées par une forte baisse des ventes de textile, ajoute le groupe qui annonce un tassement de 3,5% du trafic dans ce format où le panier moyen s‘est révélé globalement stable.

Dans les supermarchés, les ventes de Carrefour se sont affaiblies de 1,1% avec essence. Hors essence, elles ont crû de 2%. Le trafic est légèrement en hausse (+0,8%) ainsi que le panier moyen (+1,2%).

Les ventes de hard discount baissent de 3% ce trimestre, dont -3,9% en comparable.

En Europe, hors France, le chiffre d‘affaires a totalisé 7.182 millions sur le quatrième trimestre (-3,3% à magasins comparables). Il a baissé de 3,1% en Espagne, de 3,4% en Italie et de 4% en Belgique.

Les ventes ont augmenté de 19,6% à changes constants en Amérique latine, tirées par le Brésil (+15,9%) et l‘Argentine (+35,1%). En Asie, Carrefour affiche une croissance à change constant de 6,9%.

Enfin, Carrefour a ouvert ou acquis 1.191 nouveaux magasins sous enseigne en 2008, ce qui représente une création d‘environ 1.327.000 m2 de surfaces nouvelles.

L‘action Carrefour - qui a perdu 48,4% en 2008 et 4,3% depuis le début 2009 - a clôturé jeudi sur un repli de 1,48% à 26 euros surperformant le CAC 40 .FCHI qui a abandonné 1,84% et l‘indice DJ Stoxx du secteur de la distribution .SXRP (-0,69%).

Édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below