15 octobre 2009 / 11:46 / dans 8 ans

LEAD 3 Goldman Sachs-L'action chute malgré le net rebond du BPA

* BPA supérieur au consensus mais en deça des attentes les plus optimistes

* Plus de 20 milliards de dollars provisionnés pour les bonus en 2009

*L‘action en baisse

par Steve Eder

NEW YORK, 15 octobre (Reuters) - Goldman Sachs Group (GS.N) a fait état jeudi d‘un quasi quadruplement de ses profits au troisième trimestre, dépassant les attentes.

Le cours de l‘action est néanmoins en recul de plus de 2%, les investisseurs s‘inquiétant de la pérennité de ce redressement des profits qui résulte principalement de gains hors norme dans le trading obligataire.

Les bonnes performances trimestrielles de JP Morgan, publiées mercredi, avaient contribué à relever les exigences pour Goldman Sachs.

“Goldman a fait état de très bons chiffres mais n‘a pas été au rendez-vous d‘attentes rehaussées (par les bons chiffres de JP Morgan)”, a déclaré Peter Jankovskis, co-directeur des investissements de Oakbrook Investments. “Ce sont de vrais résultats, la question est de savoir dans quelle mesure cette performance peut être renouvelée”, a-t-il ajouté.

“Les gains sur le trading, ça va, ça vient. Ce sont de vrais résultats quand ils sont constatés mais on ne peut pas compter dessus d‘un trimestre sur l‘autre”.

Goldman Sachs, qui est basé à New York, a dégagé un résultat net de 3,03 milliards de dollars au troisième trimestre, soit 5,25 dollars par action, contre 845 millions de dollars et 1,81 dollar par action pour la période correspondante de 2008. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S attendait un BPA de $4,24.

“C‘est meilleur que prévu mais certains attendaient jusqu’à $6 par action, c‘est ce qui explique les dégagements après l‘annonce des chiffres”, a commenté Arifa Sheikh-Usmani (Spreadex).

Goldman Sachs, qui a mis de côté $5,4 milliards pour les rémunérations variables durant le trimestre et $16,8 milliards depuis le début de l‘exercice, est bien parti pour payer plus de 20 milliards de dollars de bonus cette année.

Goldman consacre traditionnellement près de la moitié de ses profits aux rémunérations variables, cette proportion ressortant à 43% au troisième trimestre.

La banque s‘est attirée les critiques de la classe politique et de l‘opinion pour avoir renoué avec sa politique de rémunération variable si rapidement après le remboursement d‘un prêt de 10 milliards de dollars destiné à la renflouer.

Le résultat net de l‘activité de banque d‘investissement et de conseil a chuté au troisième trimestre, reflétant le recul de l‘activité de fusions & acqusitions.

Le résultat de la banque d‘investissement est ressorti à 899 millions de dollars, en baisse de 31% par rapport au troisième trimestre de 2008, celui des activités de conseil s‘est établi à 325 millions de dollars, en recul de 47%.

Le résultat net sur les activités obligataires, changes et matières premières a atteint 5,99 milliards, en hausse de 1,59 milliard par rapport à l‘année précédente. La hausse recouvre une amélioration sensible des performances sur le crédit et sur les produits hypothécaires, particulièrement affectés au troisième trimestre 2008.

Le résultat net sur les activités actions a progressé de 78% à 2,78 milliards de dollars.

Les activités pour compte propre ont dégagé un profit de 1,26 milliard contre une perte de 453 millions au cours du troisième trimestre de 2008.

version française Wilfrid Exbrayat et Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below