15 octobre 2009 / 11:12 / il y a 8 ans

LEAD 2 Nokia surprend avec une perte au T3, chute en Bourse

* Perte par action de 0,15 euro au T3, BPA de 0,17 euro hors exceptionnels

* L'activité réseaux a subi un amortissement de survaleurs de 908 millions d'euros

* Pense maintenir sa part de marché au T4

* Le titre chute de plus de 8% à la Bourse d'Helsinki

(actualisé avec smartphones, commentaires d'analystes)

par Tarmo Virki

HELSINKI, 15 octobre (Reuters) - Nokia NOK1V.HE, premier fabricant mondial de téléphones portables, a surpris le marché en publiant jeudi une perte trimestrielle largement imputable à un lourd amortissement de survaleurs dans sa branche réseaux.

Le finlandais a signalé une amélioration de la demande de combinés mobiles mais aussi un recul de sa part de marché dans les modèles multimédias ('smartphones') entre le deuxième et le troisième trimestre.

Le titre Nokia dévissait de 8,64% à 9,41 euros vers 13h20 GMT à la Bourse d'Helsinki. Il entraînait dans son sillage les autres valeurs européennes du compartiment, dont Alcatel-Lucent ALUA.PA, concurrent direct de la branche réseaux Nokia Siemens Networks (NSN), qui perdait ainsi 1,25%

Nokia a dû inscrire un amortissement de survaleurs de 908 millions d'euros dans les réseaux en raison de conditions de marché qualifiées de difficiles.

Le groupe a annoncé un bénéfice par action hors exceptionnels de 0,17 euro pour les trois mois à fin septembre, contre 0,33 euro un an plus tôt et alors que 37 analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 0,14 euro. Mais en incluant la charge liée à la coentreprise NSN, Nokia a publié une perte par action de 0,15 euro, qui rate toutes les prévisions.

"A première vue, les résultats sont très contrastés, positifs pour les combinés portables et négatifs pour les résaux", a résumé Jari Honko, analyste chez EQ Bank. "De nombreux investisseurs ne voyaient pas l'activité aussi morose pour NSN et l'amortissement suscite une assez grande déception."

Le chiffre d'affaires trimestriel est aussi ressorti en deçà du consensus. Il s'est établi à 9,8 milliards d'euros, contre 12,239 milliards un an plus tôt et alors que les analystes interrogés par Reuters avaient, en moyenne, tablé sur 9,95 milliards.

Nokia a dit avoir livré 108,5 millions de combinés au troisième trimestre, contre 107,2 millions prévus.

Le groupe a ajouté qu'il tablait sur un maintien de sa part de marché dans les combinés au quatrième trimestre par rapport au troisième.

LES MARGES DES 'SMARTPHONES' SOUS PRESSION

A la lutte avec Apple (AAPL.O) et Research In Motion RIMM.O (RIM) dans les combinés multimédias, Nokia a indiqué que sa part de marché sur ce segment a baissé à 35% sur la période juillet-septembre, contre 41% au trimestre précédent.

"La demande grand public pourrait commencer à montrer des signes d'amélioration, mais ces résultats indiquent une pression soutenue sur les marges des smartphones. L'iPhone d'Apple bat des records sur le segment haut de gamme", juge l'analyste Geoff Blaber de CSS Insight.

Les ventes de smartphones dans l'ensemble du secteur ont grimpé de 15% par rapport au deuxième trimestre, note Nokia, mais la baisse des prix commence à se ressentir chez les principaux fabricants.

"Nokia a lancé de nombreux smartphones haut de gamme, comme le N900 et le N97 mini. Mais pour le moment il n'y a pas de 'tueur d'iPhone' capable de relancer ses volumes de manière conséquente", pointe Neil Mawston, de Strategy Analytics.

Pour Christian Blaabjerg, stratège en chef chez Saxo Bank, "les marges bénéficiaires sont sous pression (...) Nokia doit procéder à de sérieuses réductions de coûts pour s'adapter à une demande plus faible."

Grâce aux mesures en cours d'application, le géant finlandais compte économiser 700 millions d'euros par an dans sa division combinés.

Les titres Nokia s'échangent actuellement à 13 fois le BPA prévu pour l'an prochain, bien en deçà de la plupart des concurrents en raison de perspectives de croissance moroses pour le finlandais.

* Pour un graphique comparant la performance de l'action Nokia et celle de ses principaux rivaux (en anglais) : here

Tarmo Virki, version française Dominique Rodriguez et Jean Décotte

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below