15 janvier 2009 / 20:55 / dans 9 ans

LEAD 1 GM abaisse ses prévisions pour le marché auto américain

* GM prévoit un marché auto US de 10,5 millions d‘unités en 2009, contre 12 millions jusqu’à présent

* Le marché européen est “extraordinairement difficile”

par Kevin Krolicki

DETROIT, 15 janvier (Reuters) - General Motors (GM.N) a annoncé jeudi s‘attendre à ce que les ventes de voitures aux Etats-Unis tombent cette année à leur plus bas niveau depuis 27 ans, révisant sa prévision pour le premier marché mondial alors même qu‘il doit élaborer un nouveau plan de redressement de ses activités.

Le premier constructeur américain s‘attend désormais à ce que les ventes globales de voitures dans son pays d‘origine tombent à près de 10,5 millions d‘unités en 2009, poursuivant sur la pente descendante sur laquelle elles sont engagées depuis plusieurs mois.

Un tel chiffre marquerait le plus bas niveau du marché automobile américain depuis 1982 et représenterait une chute de plus de 20%.

GM tablait jusqu’à présent sur un marché de 12 millions d‘unités et c‘est sur ce dernier chiffre qu‘il a fondé le plan de redressement soumis aux autorités fédérales pour obtenir les 13,4 milliards de dollars de prêts d‘urgence que lui a accordés Washington.

La nouvelle prévision, présentée par des dirigeants du groupe lors d‘une réunion d‘analystes spécialisés à Detroit, servira de référence pour le plan de redressement révisé qui doit être soumis le mois prochain.

“L‘ensemble de l’économie américaine et des économies mondiales ont été confrontées au cours de l‘année écoulée à une série de défis sans précédent, avec pour commencer la crise du logement puis les prix élevés du pétrole et des matières premières, la chute rapide de la confiance des consommateurs et bien sûr la crise financière qui menace désormais de provoquer une récession mondiale comme nous n‘en avons pas connue au cours des 70 dernières années”, a déclaré le P-DG de GM, Rick Wagoner.

EN DESSOUS DU SEUIL DE RENTABILITE

Touché de plein fouet par la crise du crédit et la chute de la confiance des ménages, le marché automobile américain est tombé à 13,5 millions d‘unités en 2008, contre 16,2 millions l‘année précédente.

Pour le marché mondial, GM a réduit ses prévisions de 6,3 millions d‘unités, soit de près de 10%, par rapport au plan soumis au Congrès début décembre.

Le directeur général adjoint Fritz Henderson a déclaré que l‘Europe était frappée, dans le sillage des Etats-Unis, par un brusque retournement des ventes, avec un décalage d‘environ quatre mois. “Le marché européen est extraordinairement difficile et je m‘attend à ce qu‘il le reste en 2009”, a-t-il dit.

General Motors avait auparavant déclaré au Congrès qu‘il était en passe d‘assurer sa rentabilité sur la base d‘un marché américain situé entre 12,5 et 13 millions d‘unités annuelles.

Le groupe a reçu le mois dernier les quatre premiers milliards de l‘enveloppe de 13,4 milliards de dollars de prêts prévue par Washington.

Il doit en recevoir 5,4 milliards de plus vendredi et discute des modalités d‘un prêt d‘un milliard du Trésor destiné à son ex-filiale de crédit GMAC.

Henderson a précisé que ces discussions devraient être bouclées vendredi.

avec Poornima Gupta et David Bailey, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below