SALON La voiture électrique aura besoin de coups de pouce

mardi 15 septembre 2009 19h25
 

* Les premiers pas de la voiture électrique devront être subventionnés

* Un bond du prix à la pompe accélérerait son développement

* L'estimation de la taille future du marché varie toujours du simple au double

par Gilles Guillaume

FRANCFORT, 15 septembre (Reuters) - La voiture électrique, au centre de toutes les attentions au salon de l'automobile de Francfort, ne se développera pas sans coup de pouce financier des autorités et des constructeurs, ont souligné mardi Renault et PSA en dévoilant plusieurs modèles préfigurant ce nouveau segment zéro émission.

"C'est simple, nous n'irons pas dans les pays où l'on n'est pas intéressé par l'électrique et pas prêt à mettre en place les incitations nécessaires", a déclaré le PDG de Renault (RENA.PA: Cotation)-Nissan (7201.T: Cotation), Carlos Ghosn.

"Nous sélectionnons les pays en fonction de l'intérêt que nous observons", a-t-il ajouté, citant Israël, le Danemark, le Portugal, les États-Unis et le Japon.

C'est sur le marché israélien que Renault lancera en 2011 l'un des quatre véhicules de sa future gamme électrique Z.E. préfigurée par les quatre concept cars dévoilés au salon de l'automobile de Francfort: Twizy, Zoe, Fluence et Kangoo ZE.   Suite...