15 octobre 2009 / 07:56 / dans 8 ans

LEAD 1 Roche a profité d'une demande accrue de Tamiflu au T3

* C.A. légèrement supérieur aux attentes * Prévisions légèrement relevées * Le titre baisse

ZURICH, 15 octobre (Reuters) - Roche ROG.VX a dévoilé des ventes légèrement supérieures aux attentes pour son troisième trimestre, profitant notamment d‘une demande accrue pour son médicament antigrippal Tamiflu en raison de la pandémie de grippe A.

La demande pour ce médicament est restée forte au troisième trimestre et ses ventes annuelles, revues à la hausse, devraient atteindre quelque 2,7 milliards de francs (1,78 milliard d‘euros) en 2009 et environ 700 millions de francs en 2010, explique le laboratoire bâlois dans un communiqué.

Pour l‘exercice en cours, Roche relève légèrement ses prévisions, tablant désormais “au moins” sur une forte croissance à un chiffre des ventes de sa division pharma.

Sur l‘ensemble de l‘année, la progression des ventes dans les deux divisions devrait être nettement supérieure à celle du marché, souligne Roche, confirmant son objectif d‘une croissance à deux chiffres du bénéfice par titre rapporté aux activités de base.

“Relever les prévisions de ventes est positif, mais cela s‘explique surtout par la bonne performance du Tamiflu”, déclare Daniel Daetwyler, analyste chez Kepler Capital Markets, critiquant la faible croissance des traitements oncologiques aux Etats-Unis.

Son collègue Michael Nawrath, à la Banque cantonale de Zurich (BCZ), considère Roche comme bien positionné et juge sa croissance intacte malgré la forte influence du Tamiflu, saluant aussi l‘intégration rapide de Genentech.

Le chiffre d‘affaires du géant pharmaceutique a augmenté de 10% à 12,4 millards de francs suisses (8,2 milliards d‘euros) au troisième trimestre, faisant mieux que les 12,2 milliards attendus par les analystes.

Les ventes de la division pharma ont atteint 9,9 milliards et celles de diagnostics 2,5 milliards.

Sur neuf mois, le chiffre d‘affaires s‘est établi à 36,4 milliards (24 milliards d‘euros), dont 29 milliards pour pharma et 7,4 milliards pour diagnostics.

“La croissance de la division pharma reste exceptionnelle”, soulignent les analystes de la banque Wegelin, insistant sur le potentiel de l‘anticancéreux Avastin.

L‘intégration de Genentech - racheté pour 47 milliards de dollars - devrait être achevée à la fin de l‘année, souligne Roche, tablant sur des synergies d‘environ un milliard de francs par an avant impôt d‘ici 2011.

Le remboursement des dettes se poursuit, sept milliards de francs ayant déjà été repayés au troisième trimestre. Cinq milliards supplémentaires doivent suivre d‘ici mi-2010, précise Roche dans une présentation sur son site internet.

Même après l‘acquisition de Genentech, Roche veut garder suffisamment de flexibilité pour pouvoir procéder à des rachats de petite ou de moyenne taille, a affirmé le directeur général Severin Schwan lors d‘une téléconférence.

Les investisseurs se montrent plutôt réservés au vu du chiffre d‘affaires de Roche, faisant reculer l‘action du grope 1,3% à 167,40 francs vers 07h50 GMT, entraînant le SMI .SSMI qui perd 0,15%.

Silke Koltrowitz, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below