15 janvier 2009 / 17:13 / il y a 9 ans

LEAD 2 Accor accentue les économies, baisse du CA en vue au T1

* Plan d’économies porté de 75 à 100 millions d‘euros

* Ventes attendues en baisse au T1 comme au T4

* Dégradation dans les hôtels haut et milieu de gamme, services toujours en croissance

par Nathalie Meistermann

PARIS, 15 janvier (Reuters) - Accor (ACCP.PA) a annoncé jeudi s‘attendre à une nouvelle baisse de ses ventes au premier trimestre 2009 qui le contraint à revoir à la hausse le plan d’économies annoncé en août de 75 à 100 millions d‘euros.

Le quatrième groupe hôtelier mondial a accusé au dernier trimestre une baisse de ses ventes de 2,5% à données publiées et de 1,1% à données comparables. Ce recul s‘explique par “la dégradation de l‘activité hôtelière, notamment dans le haut et milieu de gamme, et ce malgré la croissance soutenue des services prépayés”, explique-t-il dans un communiqué.

“Le premier trimestre devrait être plus ou moins de la même facture que le quatrième trimestre de 2008, il n‘y a pas d‘inflexion dans un sens ou dans un autre”, a expliqué le directeur financier du groupe, Jacques Stern, lors d‘une conférence téléphonique.

Pour faire face à cette “période difficile”, le groupe accentue les mesures d’économies amorcées dans sa division hôtellerie, tout en continuant à investir dans une “activité services (tickets restaurant, chèques cadeaux ...) toujours en croissance”, a-t-il expliqué.

CROISSANCE DE 12,9% DES SERVICES EN 2008

Le groupe vise désormais 75 millions d’économies en 2009, contre 50 millions auparavant, et maintient l‘objectif de 25 millions pour 2010, portant ainsi le total des réductions de coûts à 100 millions.

Ces économies consistent en une “réduction des projets de développement”, des dépenses marketing ainsi que des achats et en “la réorganisation d‘un certain nombre de sièges partout dans le monde”.

Accor a confirmé, par ailleurs, l‘objectif de résultat avant impôts de 2008 qui avait été revu à la baisse le 16 octobre dernier pour tenir compte de la dégradation de la conjoncture.

“Accor confirme son objectif de résultat courant avant impôt pour l‘année 2008, indiqué en octobre dernier, entre 870 et 890 millions d‘euros, qui intégrait un ralentissement marqué de l‘activité au quatrième trimestre ainsi que la résistance de l‘activité des services prépayés”, explique-t-il.

Sur l‘ensemble de l‘année, les ventes progressent de 2,8% à données comparables à 7.739 millions d‘euros mais diminuent de 4,7% à données publiées. Cette évolution comprend un impact négatif des cessions de 10,6%, un impact positif du développement de 5,2% et un effet de changes négatif à hauteur de 2,1%.

Le chiffre d‘affaires de l‘hôtellerie progresse de 2,1% à données comparables en 2008 et celui des services de 12,9%.

Dans les hôtels haut et milieu de gamme, la crise est très sensible aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Espagne et au Portugal avce des baisses de ventes de 8% à 20% au dernier trimestre et un impact moins prononcé en France (-3,6%) et en Allemagne (-2,6%).

Le constat est similaire dans le segment économique dont l‘activité est sévèremment affectée par la conjoncture en Espagne, au Portugal, en Italie et aux Etats-Unis (-6,5%) mais se maintient en France (+1,2%).

Accor a perdu 5,66% jeudi, avant la publication de ce chiffre d‘affaires, portant ainsi à plus de 15% le recul du titre depuis le début de l‘année, qui accuse ainsi l‘une des plus mauvaises performances de l‘indice CAC 40.

Nathalie Meistermann, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below