October 15, 2009 / 5:05 AM / 8 years ago

LEAD 2 Rémy Cointreau - Le titre bondit après la hausse du T2

4 MINUTES DE LECTURE

* Activité meilleure que prévu au T2 grâce au cognac

* Le titre enregistre la plus forte hausse du SRD

* Relèvement de recommandations d'analystes

PARIS, 15 octobre (Reuters) - Le titre Rémy-Cointreau (RCOP.PA) enregistrait la plus forte progression du SRD jeudi à l'annonce d'une reprise plus forte que prévu de son activité au deuxième trimestre, en particulier dans les ventes de Cognac.

Pour le seul deuxième trimestre à fin septembre, le groupe fait état d'une accélération de la dynamique commerciale, avec une progression de 4,2% de l'activité en données publiées.

Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 362,7 millions d'euros au premier semestre au 30 septembre dernier contre 365,2 millions un an plutôt, limitant ainsi le recul à -0,7% en données publiées (-6,6% en données organiques).

"Le CA T2 du groupe est très supérieur aux attentes, avec -1% en organique (-9% selon le consensus). La bonne surprise vient du cognac et des liqueurs & spiritueux, qui ont bénéficié techniquement de la mise en place du réseau de distribution en propre en Asie", soulignent dans une note les analystes d'Oddo Securities, qui ont relevé leur recommandation sur le titre à accumuler avec un objectif de cours de 35 euros.

Vers 9h30, le titre Rémy Cointreau progressait de 8,5% à 34,36 euros, portant ainsi sa hausse à 16,5% depuis janvier.

Sur le semestre, les ventes de cognac ont progressé de 7,6% (-2,0% en organique), celles de liqueurs et spiritueux de 2,9% (+0,8%) alors que les ventes de champagne ont reculé de 41,7% (-42,6% en organique).

Les analystes de CM-CIC soulignent que l'Asie et l'Océanie tirent les ventes (39% de la division cognac) et que la situation en Amérique (40% de la division cognac) s'améliore avec une stabilisation de l'activité.

"Le 2e trimestre 2009 marque un renversement de tendance. Notre scénario intègre dorénavant des perspectives plus favorables", souligne CIC, qui passe de "vendre" à "conserver", avec un objectif de cours à 34 euros contre 18,7 euros auparavant.

Dans un communiqué, le groupe de vins et spiritueux a précisé que si ses activités de cognac, liqueurs et spiritueux renouaient avec la croissance, le champagne demeurait néanmoins affecté par la crise mondiale, même si le premier semestre est traditionnellement peu significatif pour la catégorie.

"Nous avons maintenant le sentiment que le pire est passé, et que le newsflow devrait s'améliorer", observe par ailleurs Oddo, qui souligne que le titre se traite en ligne par rapport à ses pairs en termes d'EV/EBIT 2010 (13xe).

Rémy-Cointreau a également précisé que l'évolution favorable de son endettement à fin septembre permettrait, comme prévu, le respect du covenant bancaire (Dette/Ebitda) de son crédit syndiqué

* Pour consulter les données financières du groupe : here

Jean-Michel Bélot, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below