Belgacom réitère ses prévisions, recul de l'Ebitda au T1

vendredi 15 mai 2009 11h01
 

BRUXELLES, 15 mai (Reuters) - Belgacom BCOM.BR, principal opérateur télécoms belge, a fait état vendredi d'une baisse de 5%, plus marquée qu'attendu, de son excédent brut d'exploitation (Ebitda) au premier trimestre mais répété ses prévisions pour 2009.

Le titre Belgacom gagne 2,67% à 22,50 euros vers 8h30 GMT à la Bourse de Bruxelles, où l'indice Bel20 .BFX prend 0,8%.

Le résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement (Ebitda) est tombé à 492 millions d'euros sur les trois premiers mois de l'année, un chiffre inférieur au consensus des 12 analystes interrogés par Reuters qui donnait 502 millions.

"Au final, nous classons ces résultats dans la catégorie moins bons que pérvu à cause de la faiblesse de l'Ebitda", écrit à ses clients Siddy Jobe, analyste du secteur bancaire chez Bank Degroof.

Belgacom, ancien monopole public des télécoms, table toujours sur une marge d'Ebitda de 32-33% en 2009, contre 33,3% en 2008, et sur une baisse de 1% de son CA cette année.

Le bénéfice net est ressorti à 212 millions d'euros au premier trimestre, inférieur au consensus d'analystes de 216 millions d'euros et en recul de 10,1% sur un an.

L'opérateur précise dans son communiqué que sa division spécialisée dans la clientèle d'entreprises, dont le chiffre d'affaires a reculé de 5,2%, a ressenti l'impact de la crise économique, essentiellement via une baisse de l'utilisation des appareils mobiles surtout dans l'itinérance ("roaming").

La branche grand public n'a elle pas subi de manière significative la détérioration du climat économique mais les clients recherchent de plus en plus des promotions, avec des minutes de communication gratuites ou un nombre de SMS offerts, précise Belgacom.

Cette division a vu ses ventes progresser de 8% au premier trimestre mais elle n'a gagné que 10.000 nouveaux clients mobiles en janvier-mars, contre 65.000 de plus un an auparavant.   Suite...