Fortis - Pas de dividende pour 2008, rupture avec Ping An

dimanche 15 mars 2009 23h15
 

PARIS, 15 mars (Reuters) - Fortis FOR.BR a annoncé dimanche soir qu'il ne verserait aucun dividende au titre de l'exercice 2008, qui devrait se solder par une perte de 22,5 milliards d'euros.

Le groupe belgo-néerlandais de services financiers explique dans un communiqué que "par suite des problèmes qui ont affecté les marchés financiers et de la vente des activités bancaires et des activités d'assurances néerlandaises du groupe, l'actif net de Fortis SA/NV est passé en dessous du seuil de 50% de son capital social".

"Fortis SA/NV prévoit, sur la base des règles comptables belges, une perte statutaire pour 2008 de 22,5 milliards d'euros. Il n'y a dès lors actuellement pas de marge pour distribuer un dividende", poursuit-il.

Dans un communiqué distinct, Fortis annonce que la convention signé le 28 novembre 2007 avec l'assureur chinois Ping An (601318.SS: Cotation), qui est aujourd'hui son premier actionnaire avec 4,99% du capital, a expiré vendredi.

Il ne donne aucune précision sur les implications de cette expiration.

Le gouvernement belge, Fortis et BNP Paribas (BNPP.PA: Cotation) ont conclu le 7 mars un nouvel accord censé faciliter l'aval des actionnaires de Fortis au démantèlement prévu du groupe. [ID:nL74364]

Le président de Fortis, Jozef De Mey, devait se rendre en Asie ces derniers jours pour y rencontrer des représentants de Ping An.

Le nouveau projet de démantèlement, qui prévoit entre autres la reprise des activités bancaires en Belgique par BNP Paribas, doit être soumis aux actionnaires lors d'assemblées générales prévues le 8 avril à Utrecht, aux Pays-Bas, et le lendemain à Bruxelles.

(Marc Angrand)