SYNTHESE Les créances douteuses pèsent sur les banques d'Europe

jeudi 14 mai 2009 17h40
 

* La belge KBC obtient une aide publique après une perte de 3,6 milliards d'euros au T1

* Crédit agricole renoue avec les profits mais son résultat du T1 accuse une chute de 77%

* La holding Fortis a dégagé un bénéfice de 44 mlns au T1

* L'italienne Intesa Sanpaolo a vu ses profits reculer de 39%

* L'autrichienne Raiffeisen International plombée par l'augmentation des créances douteuses

* L'indice européen des valeurs bancaires repasse dans le vert

BRUXELLES/PARIS, 14 mai (Reuters) - L'augmentation des créances douteuses et la faiblesse de la conjoncture économique ont pesé sur les résultats trimestriels de plusieurs grandes banques européennes et l'Etat belge a même dû se porter au secours de KBC (KBC.BR: Cotation).

Le Crédit agricole (CAGR.PA: Cotation), la première banque de détail française, et l'autrichienne Raiffeisen International RIBH.VI, deuxième groupe bancaire en Europe centrale et orientale, ont tous deux fait état jeudi d'une chute de leurs profits de plus de 70% au premier trimestre par rapport aux trois mois correspondants de 2008, sous le poids des provisions pour créances douteuses.

Le Crédit agricole a publié un résultat net de 202 millions d'euros, après avoir accusé une perte de 309 millions au quatrième trimestre 2008. Ses provisions ont été multipliées par 2,4 à 1,085 milliard d'euros, un niveau sensiblement supérieur aux attentes du marché. [ID:nLD876374]   Suite...