LEAD 1 Bénéteau - C.A. en baisse de 47% au S1

mardi 14 avril 2009 18h16
 

PARIS, 14 avril (Reuters) - Bénéteau (CHBE.PA: Cotation) a publié mardi un chiffre d'affaires semestriel en baisse de près de 47%, confirmé prévoir une diminution de son activité de l'ordre de 40% sur l'exercice en cours et réaffirmé la nécessité de supprimer des emplois pour résister à la crise.

Les ventes du constructeur de bateaux de plaisance ont reculé de 46,7% à 238,4 millions d'euros à l'issue du semestre clos au 28 février. A périmètre comparable, le chiffre d'affaires chute de 42,6%.

"Les réalisations du premier semestre et le niveau des carnets de commandes permettent au groupe de confirmer la prévision de chiffre d'affaires annuel en repli de l'ordre de 40% à périmètre comparable", souligne Bénéteau dans un communiqué, conformément à ce qu'avait annoncé la société le 2 avril dernier [ID:nL2655265]. Confronté comme ses concurrents du secteur à la baisse de ses commandes du fait de la crise, Bénéteau a indiqué la semaine dernière qu'il envisageait de supprimer près de 600 postes sur un effectif global de 6.000 collaborateurs.

"Pour assurer sa pérennité et participer à la recomposition à venir du paysage concurrentiel mondial, l'entreprise n'a pas d'autres choix que d'adapter ses effectifs aux évolutions du marché. Sur un sureffectif de estimé de 1.590 postes, elle pense possible de préserver l'équivalent de 1.000 emplois", répète le groupe mardi.

Illustration de l'intensité de la crise qui frappe le secteur du nautisme, le constructeur de yachts de luxe Couach YACHT.PA s'est déclaré fin mars en cessation de paiement. Début avril, Rodriguez Group (RDGP.PA: Cotation), également positionné sur le segment des bateaux de luxe, a annoncé son placement en procédure de sauvegarde.

Aux Etats-Unis, le premier producteur mondial de bateaux à moteur et de yachts, Brunswick (BC.N: Cotation), a réduit ses effectifs d'un tiers l'an passé.

L'action Bénéteau a clôturé en hausse de 1,29% à 7,05 euros à la Bourse de Paris mardi avant la publication de ces chiffres.

Le titre progresse d'un peu plus de 3% depuis le début de l'année. Il a enregistré une chute de 61,45% en 2008.

  Suite...