14 juillet 2009 / 13:59 / il y a 8 ans

LEAD 2 Goldman Sachs - Profits en hausse de 33% grâce au trading

* Hausse des profits au T2, supérieurs aux attentes

* Le produit du trading a presque doublé

* Charge de $426 millions pour le remboursement du Tarp

(Actualisé avec des précisions sur les rémunérations et le cours de Bourse, des déclarations du directeur financier)

par Steve Eder

NEW YORK, 14 juillet (Reuters) - La banque américaine Goldman Sachs (GS.N) a fait état mardi d‘une hausse de 33% de son bénéfice net au deuxième trimestre, un résultat supérieur aux attentes qui reflète notamment le rebond des marchés boursiers.

Le produit presque doublé de ses activités sur les marchés a largement compensé une charge exceptionnelle liée au remboursement des aides publiques reçues pour faire face à la crise financière.

La principale banque d‘investissement de Wall Street a réalisé un résultat net de 2,7 milliards de dollars, ou 4,93 dollars par action, contre 2,05 milliards ou 4,58 dollars lors des trois mois clos le 30 mai 2008, époque à laquelle le calendrier de l‘exercice de Goldman était différent.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 5,71 dollars. Les analystes n‘attendaient en moyenne qu‘un bénéfice par action de 3,49 dollars, selon Reuters Estimates, et de 3,54 dollars selon First Call.

Le titre prenait 0,6% à plus de 150 dollars en fin de matinée à la Bourse de New York, après avoir progressé de 2% lundi sur l‘anticipation de ces solides résultats.

Première grande banque américaine à publier ses résultats du deuxième trimestre, Goldman a vu sa performance dopée par l‘amélioration des marchés financiers et par une hausse des honoraires dans ses activités de conseil.

Le produit du trading a fait un bond de 93% par rapport à l‘année précédente.

L‘activité de garantie d’émissions et autres augmentations de capital a réalisé un produit record de 736 millions de dollars.

“Il y a moins de concurrence dans ce domaine”, a expliqué le directeur financier de Goldman Sachs, David Viniar, lors d‘un point de presse.

EFFECTIF REDUIT

Le produit dans la banque d‘affaires est ressorti à 1,44 milliard de dollars, ce qui représente une baisse de 15% par rapport à l‘année précédente mais une progression de 75% par rapport au premier trimestre de cette année.

Ces résultats “font l‘effet d‘une explosion, mais je ne pense pas qu‘ils surprennent vraiment quiconque”, a commenté Keith Davis, analyste chez Farr, Miller & Washington.

“L‘environnement est très favorable pour ce genre d‘activités. Les spreads sont très larges, les émissions d‘obligations et d‘actions sont plutôt fortes.”

L’établissement a inscrit une charge exceptionnelle de 426 millions de dollars pour le remboursement des fonds reçus dans le cadre du plan Tarp d‘aide publique au secteur bancaire. Goldman a reçu au total 10 milliards de dollars du Trésor américain dans le cadre du Tarp (Troubled Asset Relief Program).

Viniar a déclaré à la presse qu‘il n‘y avait “pas de calendrier” pour le rachat par Goldman des warrants émis dans le cadre du Tarp.

La banque a mis en réserve 6,65 milliards de dollars sur le trimestre pour les rémunérations et primes de son personnel, un domaine sensible alors que l‘administration Obama veut limiter les salaires dans le secteur bancaire. Cela représente une hausse de près de moitié par rapport aux trois mois à fin mai 2008.

Selon son communiqué, Goldman a perdu 400 employés au cours du trimestre, soit environ 1% de ses effectifs. Viniar a cependant indiqué que les effectifs devraient augmenter au troisième trimestre.

version française Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below