14 août 2009 / 06:58 / dans 8 ans

LEAD 2 ThyssenKrupp sombre pour 2009, du mieux en vue en 2010

* Relève sa prévision de perte pour l‘exercice à fin septembre

* Prévoit une amélioration pour l‘exercice 2009-2010

* Perte avant impôt T3 de E772 mlns (consensus: -E709 mlns)

* L‘action en hausse de 3,5%

(actualisé avec précisions, réactions et cours)

par Marilyn Gerlach

FRANCFORT, 14 août (Reuters) - L‘accélération de la restructuration de ThyssenKrupp (TKAG.DE) devrait se traduire par une année 2009 difficile mais le premier sidérurgiste allemand devrait en ressortir renforcé en 2010 au moment où la conjoncture et ses résultats devraient s’être améliorés.

Le premier producteur européen d‘acier inoxydable souligne que les secteurs du BTP, de l‘automobile, de la construction navale et des biens d’équipement industriels, qui comptent parmi ses principaux clients, semblent sortir de la récession qui avait fait chuter la demande pour ses produits.

L‘Allemagne, marché d‘origine de ThyssenKrupp, de même que la France, ont renoué avec la croissance au deuxième trimestre, d‘après des estimations préliminaires publiées jeudi.

Le groupe a toutefois prévenu qu‘une reprise durable n’était toujours pas en vue et il a revu en hausse sa prévision de perte pour l‘ensemble de l‘exercice qui s‘achèvera en septembre, après des résultats trimestriels inférieurs aux attentes.

Il prévoit désormais une perte annuelle avant impôt hors exceptionnels dans “le haut de la fourchette des centaines de millions d‘euros”.

En mai, ThyssenKrupp avait déclaré s‘attendre pour l‘exercice à fin septembre à une perte avant impôt et exceptionnels située entre le milieu et le haut de cette même fourchette. Le consensus Reuters donne une perte annuelle de 756 millions.

ACCÉLÉRATION DES MESURES DE RÉDUCTION DE LA DETTE

Pour le trimestre avril-juin, le troisième de l‘exercice, le groupe affiche une perte avant impôt de 772 millions d‘euros, alors que le marché tablait sur une perte de 709 millions. Sur la même période l‘an dernier, ThyssenKrupp avait dégagé 909 millions de profits.

En début d‘après-midi, le titre gagne 3,5% à 23,48 euros alors que le Dax allemand .GDAXI gagne dans le même temps 0,2%.

“En ce qui concerne l‘avenir (...), nous prévoyons une stabilisation modérée des ventes. L‘impact des plans de restructuration et de réductions de coûts devrait améliorer les résultats”, a expliqué le groupe.

ThyssenKrupp a dû engager de lourdes restructuration pour répondre aux préoccupations exprimées par les agences de notation concernant son endettement, ce qui l‘a conduit notamment à mettre en vente ses activités de services à l‘industrie.

Il a réussi à réduire sa dette nette de 565 millions d‘euros sur les trois mois à juin et il a annoncé son intention d‘accélérer ses mesures d’économies afin de ramener son endettement dans une fourchette comprise entre 3,5 et 4 milliards d‘euros d‘ici la fin du mois de septembre.

Les analystes continuent toutefois de craindre un abaissement de sa notation. Fitch a averti qu‘elle pourrait revoir à la baisse sa note BBB- au cours des prochains mois en l‘absence d‘un projet de réduction importante de la dette.

Les mesures mises en oeuvre par ThyssenKrupp visent à réduire ses coûts de plus d‘un milliard d‘euros et à restructurer ses activités pour le rendre plus efficace et générer 500 millions d‘euros d’économies supplémentaires sur le prochain exercice.

A la fin du mois de juin, sa dette financière nette s’élevait à 3,12 milliards d‘euros.

version française Marc Angrand et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below